FSCN0810

Un jus Minceur et dynamisme !

FSCN0810

Ces derniers temps, je copie (un peu) mes amies américaines et je me suis mise, moi aussi, au jus minceur, le matin. Personnellement j’en avais bien besoin! L’hiver je me sens toujours épuisée et même si je fais tout ce qu’il faut pour être en forme (régime alimentaire strict avec beaucoup de fruits et de légumes, sport et marche chaque jour, 8h00 de sommeil etc.) j’avais tout de même une baisse de vitalité ces derniers temps.

La base de ce jus est le citron jaune bio.

DSCN0744

Le citron contient pas mal de vitamine C et renforce les défenses immunitaires. Il est parfait pour prévenir les maladies, aider à la digestion, il est également anti-bactérien et blanchit les dents. Il contient du magnésium, du calcium, de la pectine etc.
Il aide à lutter contre la rétention d’eau. Si vous avez des soucis de hanches gonflées c’est parfait.

Le citron agit aussi sur la cellulite.

FSCN0808

Voici la recette de ce jus minceur et dynamisme :

Prenez deux citrons bio et pressez-les.
Transférez le jus dans un shaker et ajouter un verre d’eau minérale tiédie.
Ajoutez 1/2 cuillère à café de miel de fleurs d’oranger.
Ajoutez un cube de gingembre (confit ou en poudre).
Ajoutez un peu de curcuma et de poivre.

Mixez le tout pendant une minute.

Ce jus ne se conserve pas. Il faut le boire tout de suite et de préférence à jeun, avant de déjeuner.
Pour commencer, la première semaine, ne pressez qu’un demi-citron.
La seconde et la troisième semaine passez au citron entier.
Selon la façon dont vous réagissez vous pouvez augmenter ou non la dose de citron.
Si vous avez déjà consommé ce jus, évitez de reprendre encore de la vitamine C dans la journée sous peine de griller votre calcium et votre magnésium.

FSCN0806

FSCN0805

Si vous mangez très équilibré et que vous êtes comme moi active (sport et au moins 45 mn de marche rapide par jour), vous verrez rapidement des effets sur votre silhouette et vous éliminerez mieux.

Bien-sûr, il ne faut pas en abuser et vérifier éventuellement (si vous avez des soucis de digestion, si vous êtes malade ou si vous avez des allergies) auprès d’un médecin que vous puissiez en consommer. C’est l’équilibre alimentaire, ce petit coup de pouce vitaminé et votre mode de vie qui feront que vous vous sentirez reboostée et amincie!

Rendez-vous sur Hellocoton !
pochettedefinitivelilwildones

« Lil’wild ones » : session acoustique

pochettedefinitivelilwildones

Le planning est chargé ces temps-ci. Pour changer un peu de la mode et de la beauté, j’aimerais vous présenter mon nouvel album totalement acoustique en voix+autoharp. Il s’intitule « Lil’wild ones » et sera distribué sur Amazon dès le 14 février. « Lil’wild ones » parle d’amour, d’automne, de contrées sauvages, de grands espaces et de jeunes filles flânant sous des lilas sauvages. Il contient 7 titres dont 5 en anglais. C’est une vraie session d’improvisation qui a été enregistrée ici. Ne ratez pas la sortie de ces 7  « petites sauvages » !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
pause2

Pause de 11 heures et bonnes résolutions …

pause2

Cela fait déjà quinze jours que nous sommes en 2015 ! 2014 s’est achevée de façon tellement désastreuse par ici que je n’ai pas encore eu à cœur de me pencher sur mes « bonnes résolutions »… L’an dernier j’avais éludé le problème en décidant que ma résolution était … de n’en avoir aucune, pour une fois! Une année de liberté à se laisser vivre, et comme j’ai passé 13 mois complets à la production de mon album, ce lâcher-prise organisé m’a été plutôt bénéfique tant personnellement que professionnellement. Cette année qui débute sera probablement très différemment teintée… Je ne suis pas voyante non plus !

Il est onze heures et vu le temps, je prends mon instant de « bonheur » avec le nouveau Starbucks (White chocolate mocha) et un petit paquet de Speculoos, car il parait qu’il faut s’accorder au moins un instant (même court) de plaisir par jour…

pause1

Production littéraire et musicale : garder le bon rythme

L’année dernière, en plus de la sortie de mon album, de nombreux de mes livres ont été édités. Cela a représenté un énorme travail de correction, relecture, infographie etc. Cette année côté écriture ce sera plus zen ! Seulement deux livres sortiront (l’un dans une quinzaine de jours: du développement personnel « couple » et l’autre au printemps, je ne peux en dire plus pour le moment).

Côté musique, rien ne va changer : le rythme sera toujours assez effréné. Je serai en studio dès ce week-end pour l’enregistrement d’un album acoustique de 7 titres inédits. Je chanterai aussi avec un nouveau groupe « heavenly voices », la chanson sortira mi-mars. Et enfin un single sortira début juillet. Son teaser sera tourné à Camden. A côté de cela, le « Paris Memphis Cosy Tour » continue avec des dates dans toute la France.

Fuir plus souvent les réseaux et le pays pour un peu de vacances, enfin …

Je suis désolée de le dire : ces derniers temps la France me prend la tête et me donne un peu l’impression d’être un pays « qui ne sait jamais ce qu’il veut ». Oui la France est toute féminine en ce moment et souvent femme varie, on le sait… Les récents évènements m’ont filé une overdose des médias (joli pour l’ancienne journaliste que je suis!) et de l’humain tout court. Aux infos ce matin j’ai même lu qu’il faudrait se méfier de « tous ceux qui ne sont pas Charlie ». Choquée comme tout le monde par les récents évènements je suis, mais Céline je reste ! Belle est la liberté d’expression mais vivante doit rester la liberté de pensée. Ne supportant plus un fil d’actus manifestement encombré de mauvaises nouvelles, j’ai tout simplement viré mon compte facebook! Parce que je ne vois pas ce que l’amitié et les mauvaises nouvelles ont à faire ensemble. Je me sens libérée que tout ce brouhaha médiatique, ces joutes verbales égotiques via facebook pour une paire de Louboutin de la mauvaise couleur, un doigt un peu trop haut levé ou des photos vacances trop pompeuses continuent sans moi ! Depuis que j’ai viré mon compte facebook (j’ai conservé uniquement mon compte d’artiste où je ne poste que des nouvelles musicales), j’ai gagné en temps et en sérénité! Je dors mieux la nuit, si, si ! En plus de cette saine « désintox » des réseaux sociaux, j’organise mes prochaines vacances et je pense à séjourner plus souvent à Uccle où le confort et la qualité de vie sont incroyablement réconfortants. Uccle, c’est un peu le « Oxford » de la Belgique ou le « Greenwich village » de Bruxelles. Bref, j’aime et je vais y retourner au moins deux fois cette année pour un grand bol d’air. Mes 40 ans se fêteront à Camden avec mon pti mari, en amoureux … sans gâteau, sans fleur, ni couronne, mais juste avec du shopping chez les disquaires et dans les friperies. Il y a plus classe, mais je m’en fiche ! Et pour cet été, je pense sérieusement à Winnipeg. Si j’arrive à calmer ma peur des longs trajets en avion (tiens en voilà une bonne résolution).

Famille : passer plus de temps de qualité ensemble

Crise de quarantaine oblige, je pense à tous ceux qui nous ont quittés trop tôt ! Bien-sûr, nous avons tous passé du temps avec nos « disparus » mais ce temps était-il de qualité ? La vie passant irrémédiablement, mieux vaut passer peu de temps ensemble mais du temps réussi. Cette année, je m’y mets même si cela suppose de l’organisation et de l’empathie of course ^^

Santé et alimentation

Cette résolution va très mal avec la suivante (mais tant pis!). Cette année encore, je maintiens le cap niveau cuisine saine (des légumes vapeurs, des fruits, des crudités). Face à la flemme générale d’éplucher les fruits dans cette maison, je me suis mise au jus de fruit en guise de dessert certains midis : 4 oranges, 1 banane, une pincée de curcuma, une pincée de poivre et hop le tout au mixer! Cela nous garantit à tous trois un minimum de vitamines. C’est toujours bon à prendre.

Une journée décompression niveau cuisine

Le jeudi c’est sandwiches Sodebo et ce n’est pas négociable! Je ne peux pas gérer l’entretien quotidien de la maison, les lessives, mes 2 boulots (musique et écriture) et cuisiner tous les midis et tous les soirs. Donc un midi par semaine c’est relâche et ça continuera en 2015 !

Des balades à pied 2 fois par jour

Depuis que Gasper est arrivé, je lui fais faire 2 grandes promenades par jour. Une le matin vers 9h00 et l’autre en début d’après-midi, vers 13h30. Cela me force à marcher longtemps à bon rythme (il marche bien le toutou senior, il trace même!). Mon but est de continuer de faire avec autant de joie ces deux promenades quotidiennes.

More chilling time …

On ne peut pas toujours « produire » (des écrits, des articles, des chansons, des petits plats, des décorations dans la maison etc.) Il est bon de se conserver quelques temps de flemmardise. Pour moi cette année encore ce sera de la lecture (Richard Ford, j’adore tous ses livres!) et un peu de travaux manuels vraiment pas fatigants (ça y est j’aménage la superbe maison de poupée ancienne offerte par mon mari à Noël, un hobby que j’ai toujours rêvé d’avoir car j’aime chiner et j’espère trouver des petits meubles et accessoires lors des brocantes du weekend).

Un palier de plus dans l’ignorance « de l’avis des autres »

Naturel quand tu nous tiens! Cela fait des années que j’apprends à m’affranchir de l’avis des autres. En 2014 déjà j’avais totalement rempli mon objectif (fierté ^^) mais en 2015 je crois que j’ai franchi une étape supplémentaire. Bien entendu cela se fait dans une ambiance bienveillante (laisse-moi rire ;) ) : « Son avis, je m’en tape ! » mais d’ajouter : « Tu sais le pauvre, il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a, il faut le comprendre! ». En fait j’ai remarqué que plus je m’affranchis de l’avis des autres, plus je comptabilise de petits succès et de petites réussites quotidiennes. Donc LIBERTE sera le mot-clé de mon année 2015, une fois de plus !

Voilà pour mes bonnes résolutions. Quelles sont les vôtres ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
FSCN0666

Grenade et ambiance boudoir

FSCN0666
Le début d’année est tellement chargé pour moi (Le « paris-Memphis Cosy tour » a débuté – retrouvez mes dates de concert ici – , je suis en studio le week-end et je planche sur les corrections de mon nouveau livre…) que je n’ai pas encore pu vous parler de mes cadeaux de Noël ! Focus sur celui-ci, que je viens d’essayer. Un somptueux coffret de beauté contenant des produits à la grenade, accompagné de bougeoirs colorés de chez PartyLite. Impressions.

FSCN0662

FSCN0663

FSCN0665

FSCN0667

FSCN0668

FSCN0670

FSCN0671

Le coffret se compose d’un gel douche soyeux pour le corps, d’un lait soyeux pour le corps et d’un vaporisateur d’ambiance boudoir. Le gel douche est vraiment relaxant, avec une odeur gourmande mais pas trop forte. Quant au gel pour le corps, au parfum discret, il est vraiment re-hydratant et non gras. Le vaporisateur d’ambiance vient recréer l’ambiance zen et intimiste des spas de luxe. Un voyage sensoriel et olfactif.

Rendez-vous sur Hellocoton !
byefacebook

Bye bye Facebook !

byefacebook

Voilà c’est fait ! Je viens de supprimer mon compte Facebook, un compte que j’avais ouvert en 2007 sur conseils d’un ami graphiste (« Tu verras, Facebook, c’est super! ») et qui devenait trop chronophage. Etant chanteuse, j’ai conservé ma page Artiste où je n’aborde que mon travail musical. Ainsi pas de fil d’actus, pas de polémiques à « deux balles », pas de sujets politiques qui me gavent, plus de commentaires mi-figue, mi-raisin qui vous empoisonnent la vie etc. Comment j’en suis arrivée à vouloir éliminer Facebook de ma vie personnelle ? C’est très simple. Facebook ne fait que reproduire la vie réelle sous une couche superficielle de « tout va bien » et de « vie rêvée des anges »… Mais sur Facebook, chaque « avantage » cache son contraire. Explications.

Sur Facebook, on retrouve ceux qu’on a perdu de vue (mais si on les avait perdus de vue, il y a peut-être une raison, non?)

Sur ce point je suis d’accord. Le souci c’est que parfois les gens qu’on perd de vue sont aussi ceux qui n’ont pas su rester dans nos vies. Croyez-moi, je sais où vit ma meilleure amie et comment elle va même si je la vois rarement de visu. Second écueil: des gens s’ajoutent à vos amis alors qu’ils ne le sont pas réellement (amis d’amis etc.) et n’hésitent pas à « juger » la qualité de vos dires, publications etc. C’est donc un peu le monde à l’envers. Chacun cherche, dans ce monde, à augmenter sa confiance en soi, son estime de soi etc. tout en se soumettant constamment à l’opinion et au regard de gens qu’ils ne connaissent même pas. Pour moi rien que ce contresens valait la suppression. Autre écueil : sur Facebook les clivages et les groupes se recréent. Ceux qui ne vous aimaient pas beaucoup à la fac, à l’école ou ailleurs et qui figurent pourtant dans vos amis ont du mal à refréner très longtemps leur « désamour ». Ce désamour est  parfois fondé sur de la simple jalousie, une vieille rancune qui revient au galop lorsque vous postez des photos de vous sur la plage de Malibu… Allez comprendre … :p

Sur Facebook, on prend des nouvelles des gens (même quand on en attend pas et qu’on s’en passerait bien!)

Alors voilà, certains de vos amis sont des malades imaginaires et chaque matin, comme moi, vous avez, peut-être droit au scanner de leur rate, à la photo de l’opération de leur polype au tympan, à l’enlèvement de leur grain de beauté, à leur passage aux urgences… Si comme moi vous faites de la pensée positive, cela peut vraiment vous adresser des ondes négatives à la longue.

Sur Facebook tout le monde « est Charlie » et prône la liberté d’expression (mais s’offusque lorsque vous vous exprimez clairement… )

Sur Facebook tout le monde « est Charlie » et prône la liberté d’expression mais personne ne tolère que vous énonciez un fait réel avec des mots simples et une structure de phrase de type « Sujet + verbe + complément ». Là, tout le monde sait, d’un seul coup, mieux que vous ce que vous « avez voulu dire ». Bref, lorsqu’on est pas d’accord avec quelqu’un on s’empresse de faire une jolie petite « exégèse »  rose bonbon de ses propos pour se rassurer (« C’est pas possible, il n’a pas écrit ça ! Ce n’est pas ce qu’il a voulu dire… ») Moi personnellement lorsque j’ai quelque chose à dire, je le dis, je ne pense pas : « Je vais écrire quelque chose que je n’ai pas voulu dire, les autres comprendront! » No comment.

Sur Facebook, il en pousse à ceux qui en sont dépourvu dans la vraie vie !

Sur Facebook, il y a des jours avec et des jours sans! Comme celui où mon père se mit à se réjouir (faire partager son enthousiasme n’est pas encore interdit puisque » Nous sommes tous Charlie! ») du nombre d’écoutes de mes chansons sur les plateformes. Le genre de nouvelle qui devrait faire chaud au coeur à vos amis, en somme… Mais là non… Un « ami » (relation commune) décida de lâcher toute sa haine (attention, aujourd’hui Il « est » Charlie lui aussi!) sous le post de mon père : « Et elle les achète ses écoutes ta fille ? » Facebook a cela de bien: il permet à ceux qui sont dépourvu de couilles quand tu les as en face, d’en être doté tout d’un coup ! Elle est pas belle la vie sur Facebook ?

Sur Facebook, tout le monde est « amis comme cochons » (et prend bien soin de son image dans l’étable)

Sur Facebook on voudrait être « amis comme cochons » et être « liké » par des gens dont on  s’est passé pendant des années, c’est totalement contradictoire! Si on s’est construit sans eux, c’est juste très bizarre d’avoir besoin d’eux maintenant pour se sentir « apprécié! Sur Facebook, certains ne veulent pas « compromettre » leur petite image, donc ils ne likent pas des choses basiques qu’ils aiment vraiment parce que ça fait « trop ceci ou trop cela ». J’ai même entendu: « Ohla, ce chanteur qui a posté sur mon mur est trop kitschos, j’ai enlevé son post pour lui éviter de se faire détruire par mes amis! » Pardon, je ne savais pas que tes amis se nommaient Mc Cartney, Presley ou Madonna pour se permettre de porter un jugement. Par ailleurs si tes amis « détruisent » systématiquement les autres, excuse-moi mais je n’ai pas trop envie de les connaître ! No comment. Sur Facebook jugé sur sera mais juger à ton tour tu ne pourras pas forcément !

Passe par Facebook, tu gagneras du temps ! (Et tu en perdras énormément avec des inepties au passage…)

Mais le pire pour moi c’est que je me mettais chaque matin à aller machinalement sur Facebook de la même façon que je consulte mes emails. Et là je tombais sur un tas de news idiotes, des inepties, de temps en temps un truc intéressant noyé dans le magma… Bref, aujourd’hui j’espère consacrer plus de temps à mes activités artistiques. A mon avis, je gagne déjà 2 heures par jour !

Mais bien-sûr, sur Facebook il y avait aussi les amis (les vrais), ceux qu’on connait depuis toujours et pour qui on se réjouissait lors des beaux évènements de la vie. Mais ceux-là, en principe, on a leur email et parfois même leur téléphone. Mais voyez-vous, en éliminant ce compte perso, je vais peut-être pouvoir (enfin) commencer à profiter de mon « exil » à la campagne. Parce que fuir la ville pour retrouver l’inspiration et se trouver chaque jour face à des visions d’apocalypse via les réseaux sociaux est complètement  contre-productif selon moi ! En supprimant mon compte perso, je me sens une liberté nouvelle : celle de ne plus se laisser juger par les autres, celle de ne plus entrer dans de la philosophie de comptoir souvent fort mal menée. J’ai un peu la sensation que je vais « faire les choses dans mon coin » et en faire profiter l’autre une fois mes projets menés à bien uniquement. Je ne me sens plus l’obligation de faire part de ce que je prépare et cela est, selon moi, un critère de réussite supplémentaire. S’affranchir de l’avis des personnes négatives voilà qui est confortable et plaisant !

En conclusion : comme j’ai conservé ma page Artiste, les vrais amis se reconnaitront et me retrouveront aisément en cliquant sur « J’aime » en haut à droite, quant aux autres, c’est la vie ! Elle est mouvante et change sans cesse, c’est son principe même et il nous faut l’accepter pour être heureux !

Suivre ma page Artiste

Suivre mon activité musicale et bloggesque sur Twitter

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
muzikomag2

Le Muzikomag : Un soutien aux artistes autoproduits

MuzikomagCe mois-ci, j’ai le plaisir de passer dans Le Muzikomag, avec mon nouvel album « Paris-Memphis ». Je voulais donc vous parler de ce magazine musical en ligne qui met en avant des artistes autoproduits émergents.

Le Muzikomag est un web magazine musical à la disposition des artistes : il s’agit d’autopromotion. Le Muzikomag ne donne aucun avis sur les musiques, il est ainsi  complètement neutre et ouvert à tous les styles. C’est le lieu idéal pour découvrir de nouveaux artistes ! Personnellement à part quelques grands déjà connus, j’aime beaucoup découvrir de nouveaux talents, suivre l’évolution de leur carrière, me réjouir de leurs succès qu’ils soient locaux, régionaux ou carrément internationaux ! J’ai donc posé quelques questions à Elsa,  fondatrice de Muzikomag.
Comment est né le Muzikomag ?
Le Muzikomag est né du désir d’apporter un soutien à tous les artistes, quelque soit leur style musical. En effet la musique est devenue un milieu trop fermé où seuls les artistes signés par des maisons de disque (ou faisant l’objet d’un télé-crochet…) ont la chance d’être médiatisés. C’est pourquoi le MUZIKOMAG a décidé de s’ouvrir à TOUS LES ARTISTES, leur permettant de diffuser gratuitement leur communiqué de presse.

Le monde de la musique autoproduite connait de vrais changements, comment imaginez-vous les artistes de demain ?

Malheureusement avec internet, beaucoup de personnes se prennent pour des artistes et les gens n’arrivent plus à faire leur propre jugement, ils se contentent de ceux qui passent à la télé, sur les radios les plus connues et dans les « magazines peoples ». Ce qui est triste car beaucoup d’artistes mériteraient d’être pris réellement pour une « star », une «célébrité ». Mais après tout que veulent vraiment dire ces mots aujourd’hui ?

Quels sont vos projets pour Muzikomag ?

 On espère qu’un jour le Muzikomag soit connu autant que tous ces magazines « people » pour que les artistes qu’on publie deviennent eux aussi connus du « grand public ».
Rendez-vous sur Hellocoton !
FSCN0588

Vestiaire masculin

FSCN0588

Le week-end dernier j’ai fait quelques emplettes non loin de chez moi dans un immense stock de vêtements vintage de marque. Inutile de dire que j’ai de quoi proposer quelques looks ^^ J’ai trouvé cette superbe chemise bleu ciel d’homme Maui and sons, un marque dont le nom qui évoque une île superbe me fait rêver. La voici donc mixée dans un look mi-féminin, mi-masculin, à la maison (vu le temps déplorable!). Relax and enjoy !

FSCN0559

FSCN0573

FSCN0577

FSCN0582

FSCN0584

FSCN0586

FSCN0587

FSCN0588

FSCN0589

RSCN0578

RSCN0580

RSCN0583

DSCN0570

What I wear ?

Chemise Maui and sons – Robe Naf Naf – Pull Manoukian – Bottes Alberto Fasciani.

Same inspiration

Rendez-vous sur Hellocoton !
FSCN0486

Greek wool

FSCN0490

La Grèce me manque et j’ai prévu d’y retourner dès le printemps, après mon prochain séjour à Camden ! En attendant, j’ai porté aujourd’hui deux pièces vintage que j’ai rapporté de l’île de Patmos il y a quelques années : une veste traditionnelle grise en laine vierge grecque et une étole en laine vierge couleur rouille. Il faut dire qu’en ce moment c’est ma période fringues laineuses et over-sized (Photos Camille Baron).

FSCN0473

FSCN0488

FSCN0486

FSCN0485

FSCN0484

FSCN0477

FSCN0476

FSCN0475

RSCN0491

FSCN0496

FSCN0493

What I wear ?

Veste et étole made in Greece (artisanat), robe satin kaki et cuir noir See u soon xxx, bottes Dunlop, pochette cosméto Estée Lauder.

Similar

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
pink1

Du pink en hiver ?

Du pink en hiver
Aimez-vous le rose bonbon ? C’est une couleur que je porte assez rarement (j’opte plus facilement pour du vieux rose et du rose-nude) surtout en hiver. Pourtant le rose bonbon est l’une des tendances de cet hiver 2015, il est nécessairement « couture » bien qu’on puisse aussi le voir version « fluffy » (sacs et jupes surtout) sur les podiums. Voici une petite sélection des vêtements et accessoires pink que j’aime.
Du pink en hiver 2
Et bien-sûr ma sélection du jour :

Rendez-vous sur Hellocoton !
FSCN0179

Fluffy in Mers-les-Bains

Je n’ai jamais caché mon penchant pour la mode « fluffy », voici un petit gilet et des boots style Ugg moelleux et chauds à souhait.

FSCN0179

FSCN0182

FSCN0185

FSCN0194

FSCN0195

FSCN0198

FSCN0240

Gilet Emoi - Boots Dim

Même inspiration...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog beauté, mode, travels, lifestyle !