5 astuces faciles pour mincir après la grossesse

DSCN5922

J+8 semaines, me voici à expérimenter mes petites astuces habituelles pour mincir et garder la ligne, sur un corps post-partum qui affiche sur la balance un excédent de 7kg environ… Après l’accouchement (j’avais pris 25 kg pendant ma grossesse!), j’ai rapidement perdu 15 kg puis j’ai stagné à 60 pendant 3 semaines malgré une alimentation très saine (mais probablement pas assez d’activité physique). Cette semaine, j’ai fait de gros efforts. J’ai éliminé la collation de 3 heures du matin, celle que je prenais, jusqu’ici, après la grosse-grosse tétée nocturne d’Ashley… J’ai également éliminé toute forme de grignotage. J’ai foncé sur quelques aliments bons pour l’estomac comme les asperges, les artichauts, les carottes, les brocolis et le chou. J’ai conservé 2 steacks par semaine et consommé 1 fois du jambon, une fois de la dinde. Pour moi qui suis quasi-végétarienne c’est un gros effort mais comme j’allaite je dois être vigilante à tous les nutriments apportés à mon lait. Et j’ai perdu 1 kg, passant enfin en dessous de la barre des 60 kg, ce qui est raisonnable (je mesure 1m67) mais pas suffisant (mon poids de forme c’est 52 kg mais je suis la plupart du temps à 50-51 suivant mon activité physique).

Voici les petites astuces que je mets en oeuvre pour mincir ou du moins ne pas accumuler les calories et la rétention d’eau :

  1. A chaque repas je mange des crudités mais aussi des légumes verts en bocaux ou conserves. Et à chaque repas je rince tout le contenu à GRANDE EAU pour éliminer une bonne partie du sel qui est présent même dans les légumes qu’on vous présente comme « nature ».
  2. Je respecte les horaires des repas « montre en main ». Petit-déjeuner à 8h00, déjeuner à 12h00, goûter à 15h00, repas à 19h00.
  3. Je ne consomme pas de pain ou très rarement. Cela fait maintenant 8 ans.
  4. Si je n’ai pas le courage de manger des fruits, j’achète des compotes variées mais SANS SUCRES AJOUTES.
  5. Je ne consomme JAMAIS de desserts lactés du style Danette car je suis intolérante au lactose. Cela fait 8 ans maintenant que je les ai éliminé et c’est ce qui avait constitué à cette époque le début de ma fonte corporelle (je suis une ex-replette puisque avant la naissance de mon premier enfant en 2005 je pesais 58 kg. Après mon changement alimentaire radical qui a duré jusqu’à cette nouvelle grossesse, j’étais passée de 58kg à 49 kg en 3 mois). J’ai repris les bonnes habitudes (impossibles à tenir pendant ma grossesse) et pour moi si dessert il y a c’est toujours fruits ou compotes.

Je n’aborde pas ici les autres composantes indispensables à une perte de poids : l’apport hydrique suffisant et la marche puisqu’à J+2 mois on ne peut pas encore reprendre le sport.

Rendez-vous sur Hellocoton !