Art : mes nouvelles acquisitions

J’ai fait de la peinture pendant de longues années et j’en ai même vécu pendant mes études, inscrite à la Maison des Artistes, facturant mes toiles à qui-mieux-mieux, les vendant sur ebay et ailleurs. Pourtant aujourd’hui entre mon travail d’écriture (mon souffle vital), mon travail musical d’auteur-compositeur sociétaire de la Sacem, mon boulot d’éditrice et mon activité de blogueuse, je n’ai plus la patience de peindre pour moi. J’ai peu de temps. Avec l’âge j’ai aussi appris à apprécier davantage le travail des autres. Ce ne sont plus mes toiles qui ornent mon salon et j’adore acquérir de nouvelles œuvres d’art. J’ai envie de laisser une collection complète à mes enfants, un jour. Bien-sûr comme je ne suis pas Crésus (mais cela devrait nettement s’améliorer cette année vu les projets en cours), je n’investis que très peu dans des tableaux. Cela va grosso-modo de 1 à 100 euros. J’ai des critères bien précis car je suis ultra difficile en matière de peinture…

1/ J’aime les œuvres un peu naïves et spontanées, je déteste ce qui est trop étudié et figé.

2/ J’aime le côté Scène de vie un peu enfantine.

3/ J’aime tout ce qui est urbain et citadin mais avec une certaine facture, de la profondeur et le plus souvent j’aime ce qui est réalisé au couteau.

Après la naissance d’Ashley j’ai acheté plusieurs tableaux, chez des brocanteurs ou sur des brocantes :

La scène de marché

-Le ballet et ses spectateurs

-La mammy épluchant ses pommes de terre

-L’hommage à George Sand

Certains sont les œuvres de peintres connus, d’autres non.

Pour les fêtes, plutôt que de faire un cadeau débile à mon mari (franchement on n’a plus besoin de rien, à part d’aménager la maison que nous avons achetée il y a 6 ans et que nous restaurons), j’ai décidé de décorer une partie du salon juste derrière les vitrines (notre maison de ville est un ancien bar). J’ai donc écumé les sites d’enchères et les galeries en ligne. J’ai craqué sur 3 toiles. Une était déjà vendue donc le peintre m’en a fait une autre, différente mais dans le même esprit.

Je vous présente ces 3 nouvelles acquisitions ci-dessous, pas encore installées bien-sûr. Je n’ai pas eu le temps avec les Fêtes de fin d’année de me pencher sur la déco.

Tout d’abord Les Buildings de Jérôme DUFOSSE. C’est assez étrange car j’ai travaillé à la Défense pendant un an et ce tableau m’évoque à la fois le quartier Beauldieu et New-York bien entendu. J’aime cette profondeur très texturée et ce côté flou qui évoque pour moi la ville par temps pluvieux. Comme je vis à la campagne, c’est sympa de se sentir « en ville » dans son salon.

toile-buildings

Ensuite une toile moins imposante qui ira parfaitement dans ma cuisine moderne et cosy (lorsqu’elle sera terminée) vu que comme je le disais nous vivons dans un bistrot. Il s’agit des « Habitués du bar », une scène de genre naïve où la serveuse toute mimi sert du vin à ses hôtes. J’adore le type à droite avec les cheveux moutonneux retenus par un bandeau qui fait très « Dire straits ».

toile-habitues-bar

dire-straits-bandeau
Je suis à droite dans le tableau ci-dessus !

Mon troisième achat d’art du mois c’est « La pièce de théâtre », une huile sur toile très mimi qui représente des enfants déguisés occupés à un spectacle de fin d’année. J’aime le côté clair-obscur de cette œuvre et les détails. Cette pièce signée Lili en 1983 ira sur le mur des toiles naïves. Dans mon clip Rootsy Bluesy Camden, vous pouvez voir certaines pièces exposées sur mes murs.

toile-theatre

C’est tout pour aujourd’hui. J’ai hâte que les beaux-jours reviennent pour chiner en extérieur et agrandir ma collection !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire