Back to school !

Je n’en avais pas encore parlé ici (je n’aime pas trop parler de mes projets, je préfère les présenter une fois qu’ils sont réalisés et que plus rien ne peut venir entraver leur avancée) mais il y a cinq mois, peu de temps après la naissance de mon petit deuxième, j’ai repris des études. Vous le savez je suis depuis presque 16 ans dans la rédaction et la chanson et après avoir beaucoup bourlingué dans l’univers de la communication et du journalisme (pendant 12 ans pour être exacte), et passant désormais le plus clair de mon temps entre bébé le studio d’enregistrement et l’écriture de chansons, j’avais besoin d’une nouvelle activité pour remplacer le journalisme. Ce n’est pas que je n’aime plus courir le scoop et signer dans des magazines nationaux comme je l’ai fait jusque là… J’ai rencontré à peu près toutes mes idoles, interviewé tous ceux que j’aimais, écrit sur tous les sujets qui me passionnaient et aujourd’hui je suis entrée dans une « routine éditoriale » pénible avec des sujets ras-les-paquerettes et tout à fait « for the masses » comme on dit en Angleterre, routine éditoriale que la Crise n’a pas arrangée…

Il faut parfois savoir tirer sa révérence. Bien entendu je reste auteur de livres imprimés et reliés et de Kindles et autres e-books car l’écriture est mon souffle et mon « lifestyle » ! Je prépare actuellement mon prochain livre qui sera imprimé d’ici un mois.

Dans mes précédentes activités d’auteur en développement personnel, de prof de gym douce et prof de danses et de butoh, j’ai souvent fini par aider mes élèves à prendre confiance en elles, à aller mieux. C’est pourquoi j’ai entamé des études de Sophrologue qui seront complétées dans 6 mois, à obtention de mon Certificat de réussite, par des stages sur la région Auvergne, en villes thermales.

C’est un véritable challenge que de reprendre des études aussi techniques (sophrologie, psychologie, homéopathie, réflexologie, hypnose etc. Bref une vingtaine de matières au total) à 40 ans. C’est pourquoi j’ai attendu d’arriver à la moitié de mon cursus pour vous en parler.

Mon souhait ? Continuer vers la Gestion du stress post-traumatique et ouvrir mon cabinet de Sophrologue. Et toujours travailler la musique tous les matins et weekends. Je suis d’ailleurs fortement intéressée aussi par la musicothérapie.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre à moi avec, j’en suis certaine, des rencontres passionnantes et un métier qui cadre avec tout ce que j’ai fait jusqu’ici en écriture et développement personnel.

Donc moins de conseils dans les magazines mais plus de conseil en cabinet très prochainement.

Mais en attendant j’ai un second gros challenge qui consiste à produire mon second album studio d’ici le mois de mai avant de partir démarcher des labels indépendants avec Papa, en mai prochain dans le Tennessee. Une année bébé mais aussi une année bien remplie donc ! Ainsi va la vie. Beaucoup de Dolce Vita mais un peu de travail plus sérieux aussi.

Et vous, quels sont vos projets pour cette nouvelle année qui débute ?

Rendez-vous sur Hellocoton !