Mon Cahier de Gratitude et ses magiques pouvoirs !

La gratitude, voici un sujet qui me tient particulièrement à cœur, et croyez-moi, dès que je m’en éloigne un tantinet, hop l’Univers me rappelle qu’il pourvoit aussi selon la force de mon « Merci! ». Je n’ai pourtant jamais été expansive avec les « merci ». Par exemple si quelqu’un qui est faux-cul et qui me critique me fait un cadeau alors la plupart du temps je mets un point d’honneur à ne pas le remercier. En fait c’est juste pour lui faire comprendre qu’un peu d’estime de temps à autre vaut tous les cadeaux du monde et que je n’ai pas besoin de ses courbettes. Mais dans le cas du Cahier de Gratitude c’est très différent ! Quand je l’ouvre c’est comme si je pénétrais dans un univers aux possibilités infinies, un univers plein d’enseignements et de magie à la « Michael Ende ». Tout peut se produire.

Je me sens particulièrement chanceuse, et ce maintenant depuis 2008, date à laquelle j’ai quitté un compagnon pervers narcissique manipulateur et un boulot chiant pour voler vers un destin tout différent et répondre à mon propre  Appel. Mon Appel ? C’est ma Mission ! Celle que je me suis fixée sur terre qui consiste à chaque jour m’occuper de mes enfants et de ma famille mais aussi à composer des chansons pour des chanteurs canadiens et américains, à produire mes propres disques, à rédiger et éditer mes livres de développement personnel et à pratiquer dès que possible mon nouveau métier de thérapeute (pour lequel je suis retournée à l’école pendant plus d’un an et pour lequel j’ai suivi de nombreuses formations françaises mais aussi US dans le domaine de la Psycho).

Mon Appel est multiple. Ce n’est pas le cas de tous les appels. Certains ont un Appel unique, une seule voie à suivre. Moi, dès mon plus jeune âge et mon entrée à 16 ans dans le milieu artistique parisien, j’ai suivi plusieurs voies en empruntant des chemins de traverse. Cela m’a valu de perdre beaucoup d’amis et de considération aussi, au passage. Certains trouvent ça frustrant de me voir répondre à un Appel multiple. En fait c’est pour eux que ça l’est ! L’action et l’activité accomplies par l’autre nous renvoient souvent à nos propres manquements, à nos limites… Pour moi c’est particulièrement épanouissant de me sentir nécessaire dans plusieurs domaines et donc à des personnes très différentes ! Dans mon travail quotidien et dans la réponse à cet Appel que l’Univers m’a offert, je rencontre certains jours des chefs d’entreprise pour lesquels je rédige du contenu web, d’autres jours des musiciens qui ont besoin de paroles ou à l’inverse des interprètes/paroliers qui ont besoin de musique… Parfois on me téléphone pour que je prête ma voix à un logiciel ou à un dessin-animé ! D’autres je ne suis qu’une « ghostwriter » comme disent mes clients américains. Certains jours je signe mes œuvres et parfois même on utilise mon nom à mes dépends (moins drôle) comme pour rehausser la valeur de son travail ou booster son référencement sur Google…

Mais au final, quoi que je décide de faire en me levant le matin et quel que soit ce qui est noté dans mon agenda, quel que soit le nombre de commandes qui m’attend dans mes emails, je suis heureuse d’aider l’autre à se réaliser !

Parfois je rencontre des gens qui ont les mêmes mentors que moi, des personnes profondément connectées à l’Univers et à L’Intention. L’Intention a changé ma vie et pas qu’une fois !

Pour tout cela et pour cette vie qui m’apparait toujours plus passionnante et qui « fait Sens » pour moi, je tiens un Cahier de Gratitude dans lequel je remercie pour les choses qu’on m’offre, qui se produisent dans ma vie ou qui me font chaud au cœur. Parfois, je rêve de mon adolescence et d’un moment où quelqu’un, désormais perdu de vue, m’a tendu la main. Alors, hop, ça aussi je le note ! J’écris alors « Merci, où que tu sois, je pense à toi, je suis avec toi ! ».

J’ai acheté mon carnet de Gratitude à Monflanquin, sous les arcades, dans une boutique africaine. Un lieu où mon mari et moi aimons aller déjeuner une fois par an lorsque nous sommes dans la maison familiale du Sud-Ouest. C’est entré dans nos habitudes.

Je suis une grande rêveuse et une créatrice-née et je voyage entre 3 mondes intimement liés : le passé dont il faut retenir le bon et les leçons, le présent qui est le plus grand des moments et l’avenir visualisé (mes visualisations se concrétisent dans 90% des cas).

Comment je tiens mon Carnet de gratitude ? Je mets la date du jour et autant de « merci » que cela s’avère nécessaire.

Parfois je remercie pour ne pas avoir collaboré avec telle ou telle personne car au final, si elle manque d’intégrité, elle m’aurait probablement coupé les ailes… Parfois je remercie d’avoir pu surmonté la perte d’êtres chers. Souvent je remercie l’Univers de m’avoir envoyé, pour 3 ans, mon bon Gasper, avec qui j’ai tant appris et avec qui j’ai évolué dans une période sombre de ma vie. Mais je peux aussi remercier un inconnu avec qui j’ai échangé quelques mots dans le métro et dont les paroles pleines de sens résonnent encore en moi !

Je ne le fais que très rarement mais exceptionnellement aujourd’hui je vais partager avec vous ma page de gratitude…

IMG_20171220_142109

La Gratitude porte en elle un pouvoir infini ! Parfois je remercie infiniment pour le harcèlement scolaire dont j’ai été victime plus jeune car il m’a appris à ne pas me laisser faire et à extraire de ma personnalité discrète et timide de l’époque ma carrure d’artiste et d’écrivaine, d’auteur en Développement personnel d’aujourd’hui. Si je n’avais pas vécu tout cela je ne me serais jamais moi-même intéressée à la psychologie de l’enfant, au stress post traumatique à la résilience et je n’aurais peut-être jamais pris la plume pour donner des conseils aux autres. Je ne serais pas la Céline que je suis, celle à qui ont reproche parfois de « trop en faire », mais qui au lieu de « la mettre en veilleuse » a décidé de se laisser challenger par l’adversité pour créer en affirmant : « Hum oui, et toi, quand est-ce que tu en fais plus ? »

La Gratitude est bien plus qu’une habitude ou qu’un style de vie, c’est ma « dope » ! Car dès que je remercie on m’offre, encore et encore. On m’a tellement offert d’ailleurs (1 mari en or, 2 bébés en pleine forme malgré un problème de col effarant, 26 livres édités, 4 albums produits, des collaborations avec des grands magazines, des collaborations musicales passionnantes, des passages radios, télés et j’en passe, des soirées avec mes musiciens et acteurs favoris chose qui aurait été inimaginable il y a encore 10 ans, un appart à la mer, une maison, un bateau, des voyages tous frais payés etc.) que j’ai un peu honte d’avouer (et de m’avouer à moi-même)… qu’aujourd’hui je n’ai plus vraiment de rêves ! Il me faudra du temps pour m’en trouver un nouveau. Ce matin je me réveille sous le doux regard de Clark Gable qui figure sur la photo de tournage dédicacée par Cammie King (Bonnie Blue dans « Autant en Emporte le Vent ») reçue hier dans la boite aux lettres… What else ? J’ai tout et je n’ai conservé que les choses « consistantes », celles qui n’ont pas de valeur marchande mais qui « font sens » pour moi ou celles qui sont porteuses du souffle vital, celui de l’univers.

La Gratitude vaut le coup ! Laissons de côté les « bouffeurs » de macarons et autres snobs avides de modes et de tendances… La Voie, l’Appel, la Gratitude, tout est dit ! Bien malheureux celui qui ne les invite pas à sa table !

Et vous, allez-vous trouver votre Voie et répondre à votre Appel ? Passez par ici me raconter de quelle façon la Gratitude aura agi sur vous… A très vite !

Si cet article vous a plu, je vous propose de découvrir ceci :

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Bonsoir Céline, merci beaucoup pour ce partage. J’ai moi-même un cahier de gratitude et il est vrai que c’est une expérience magique que d’en tenir un régulièrement. C’était un plaisir de vous lire et de retrouver chez quelqu’un d’autre mon approche de la vie, avec malgré tout plus d’expériences. J’apprend beaucoup 😉

  2. Merci Sarah !
    Oui c’est important de suivre son Appel, d’être reconnaissant, de demeurer ouvert à la spiritualité même dans une forme simple et routinière.

    Bonnes fêtes !

    Céline :)

Les commentaires sont fermés.