Découverte musicale : Neonomora « Be Still, My Soul »

Il est des chansons dont la mélodie est tellement efficace qu’elles pénètrent immédiatement votre esprit, votre mémoire, votre âme et travaillent délicieusement votre imaginaire. C’est cependant souvent le cas pour des chansons dites « tubesques » au refrain plutôt court, dynamique et entraînant. Rien de tout cela ici pourtant… Oui, Neonomora est  belle artiste, une créatrice de chansons atypique, à part entière, aux origines multiples, toutes perçues une à une, dans la musique aérienne, lancinante et mystérieuse qu’elle produit depuis son plus jeune âge.

Tout d’abord un mot sur cette artiste hors du temps que vous allez adorer …

Neonomora, née en 1988, est auteur-compositeur-interprète d’origine indonésienne. C’est à Jakarta qu’elle naquit mais en Chine et en Australie que son éducation musicale fut parfaite. Et c’est devant un public de diplomates qu’elle fit ses armes. Très jeune, dès ses premiers projets musicaux, elle reçoit l’aide inestimable de son frère qui se lance comme producteur. Repérée parmi la scène musicale particulièrement riche et multi-ethnique de Jakarta, elle est adulée comme une nouvelle star. Son premier EP est numéro 1 des charts de l’une des radios les plus écoutées de la région. Neonomora est lancée !Et si son image – qui évoque immédiatement un mannequin ou une très modesque égérie – fait très « papier glacé », la voix, elle, profonde et travaillée, est bien au rendez-vous.

Sa musique enrôle, au coeur de lancinantes mélodies, des instruments comme le violon, la harpe, le banjo et parfois le koto, cet instrument japonais à cordes, très zen et bien-sûr les synthétiseurs… Neonomora est fan de Björk, ceci explique peut-être cela !

neonomora_new

« Be Still, My Soul », mon coup de coeur…

La jeune fille aux grands yeux de biche et à l’interminable chevelure vient de sortir son nouveau single « Be Still, My Soul » et je suis archi-séduite ! Une chanson minimaliste, volatile, au doux parfum d’ambient, de celles dont raffolent la musique electro et parfois même la pop harmonique. Si les notes de l’intro évoquent irrésistiblement chez moi le meilleur du côté posé de Wolfsheim, exception faite des paroles bien-sûr, la suite est entêtante, comme une musique de film à la fois froide et feutrée, un instant qui se vit sur grand-écran. Le chic minimaliste est à son apogée, rehaussé d’une voix de velours non sans évoquer la chanteuse Adele mais dans un style beaucoup plus intimiste et nécessairement moins marketé. Le titre vous apaise comme un paysage lunaire d’hiver. Les synthés vous envoûtent quand le piano, discret mais présent, vous rappelle à l’ordre de sa mélodie efficace et redondante. Nous sommes loin des boucles electro qui ont parfois fait l’ambient. Donc un style racé et poussé ici qui plaira à tous ceux qui possèdent une âme de poète.

Voici un son différent, plein de complexité car mêlant l’électro au lounge, le lounge à l’ambient, l’ambient à la dream-pop, par instants seulement. Au final la composition est pourtant forte, solide et homogène. La beauté de la voix, cristalline et veloutée, figure au premier plan.

 

bsms_singlecover

 

Niveau mix et mastering, on atteint des sommets de perfection. What else ?

Les paroles ? Un subtil jeu de mots sur la gloire et le déclin (« One day you rise, one day you fall ») , les secrètes blessures intérieures (« You made me think I was nothing ») et l’évolution personnelle, indissociable du passé, un passé que l’on sent « prégnant » chez la chanteuse.

Personnellement j’ai adoré ses jeux de voix : Neonomora joue littéralement sa musique, son histoire et ses émotions par la voix et le « bagage » (le vécu) un peu comme une comédienne (ou comme une magicienne) opérerait face à un public immense. Tout est ressenti : chuchotements, certitudes, colère et surtout saupoudré de moments intenses et d’envolées résolument « soul ».

Un bien beau moment d’écoute en tout cas et une personnalité qui plaira aux chercheurs de nouveaux talents, à découvrir ici, de toute urgence !

Suivez Neonomora sur Twitter

Visitez la chaîne YouTube de Neonomora

Article sponsorisé

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire