Expérience : Mon premier job comme « voix-off »

Vous le savez peut-être, j’ai plusieurs cordes à mon arc et plusieurs casquettes aussi : chez moi tout est cependant lié à l’écriture ! J’écris des articles (j’ai été journaliste professionnelle pendant une dizaine d’années, notamment pour des magazines nationaux bien connus…), j’écris des livres (papier) mais aussi des Kindles et des ebooks (ici), j’écris également des paroles de chansons et je compose des musiques (j’ai mon propre album) et pendant un temps j’ai même écrit des chorégraphies.

Étant thérapeute dans « la vraie vie », je rédige aussi pour mes clients et clientes, des scripts plutôt très efficaces pour la sophrologie. Ces activités multiples m’ont menée à d’autres choses : l’animation d’émissions pour la radio, des passages télévision, des enregistrements de choeurs. J’ai même eu ma propre émission « Bien-être au boulot » à la radio. J’ai omis de dire que depuis 1 an j’adapte et je traduis des chansons depuis l’américain pour différents interprètes (certains connus, d’autres moins).

La semaine dernière a été un gros (et un nouveau) défi pour moi puisque j’ai été sélectionnée comme « voix-off » (je vous en reparlerai) et chanteuse par une école de langue américaine.

Mon rôle ? Créer des mélodies pour des mots et des expressions françaises et les chanter de façon très précise (une note par syllabe, un pur respect de la note sans « mimique » de chant ce qui veut dire qu’il faut revoir sa technique et éliminer le fameux vibrato qu’on a développé au fil du temps…) J’ai travaillé trois jours sur ce concept : le premier a été consacré à la création de mélodies uniques pour chaque expression. Le second à faire des essais et à enregistrer. Le troisième au passage en studio. Je n’avais jamais envisagé la création musicale ou le chant de cette manière-là et ceci a donc été une belle première expérience. J’aime cette idée que mes petites mélodies et ma voix puissent aider des petits américains à progresser dans l’apprentissage de notre langue française.

Ma cliente américaine a été ravie et a apprécié ma voix à la « Vanessa Paradis » dixit elle-même (hum, ah bon ?) Les collaborations en ce sens vont donc continuer. Je suis vraiment happy car ce genre de petites missions vient égayer mon quotidien que je juge souvent trop routinier (même si vos commentaires tendent à prouver que vous trouvez que j’ai une vie trépidante ! On se fait souvent une image erronée de la vie d’autrui). Cette expérience m’a, e, tout cas, donné envie de faire un peu plus souvent de la voix-off. J’accepterai donc prochainement des petites missions de voix-off sans trop d’appréhension. Je n’aurais pas pensé il y a encore quelques jours que cela pourrait me plaire… Comme quoi qui ne tente rien…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire