Ken Okada et la chemise vinyle

Ci-dessus, avec Ken Okada qui revient sur la conception de la chemise vinyle pour homme.

Hier soir, l’équipe de Healthy Beauty Place était conviée à un vernissage spécial et on ne peut plus stylé, chez la célèbre créatrice japonaise Ken Okada. Ken est connue pour sa fameuse chemise haute couture prisée des fashionistas du monde entier mais ces derniers temps, elle nous en propose des variations surprenantes et on adore !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons donc eu le plaisir, au cœur d’un concept-shop aux allures de cocon intimiste, de découvrir la « chemise vinyle ». Sobre, avec quelques empiècements pastels ou unie, dotée de poches transparentes pouvant recevoir une photo, la chemise vinyle créée par Ken est une édition limitée réservée aux hommes, une fois n’est pas coutume… Pour la concevoir, Ken Okada s’est immergée dans un univers mêlant sobrement street art et musique, d’où la présence de deux artistes incontournable : Peter Von Poehl (auteur-compositeur-interprète et réalisateur suédois repéré par Bertrand Burgalat himself. Son troisième album « Big Issues Printed Small » vient de sortir) et le talentueux Darco (artiste peintre issu du mouvement graffiti et street-art, issu de la première génération de graffeurs en Europe).

La collection « chemises vinyle » de Ken a été exposée au milieu de ses œuvres et a été suivie d’un mini-défilé au sein du concept-store. Quelques photos de ce moment fort de mode et d’art, signées Baptiste Herbain.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Céline Schmink au concept store chez Ken Okada

Céline Schmink au vernissage Ken Okada

Discussion avec l'artiste Darco et Ken Okada
Discussion avec l’artiste Darco et Ken Okada
Ecoute du nouvel album de Peter Von Poelh, invité spécial
Ecoute du nouvel album de Peter Von Poelh, invité spécial

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire