La chronique sexo/psycho de Barbara : Où rencontrer l’âme soeur ?

La chronique sexo/psycho de Barbara

Beaucoup de célibataires tentent (parfois désespérément) de rencontrer « l’âme sœur »… Comme j’ai l’habitude de l’écrire dans mes réponses au foisonnant Courrier des lecteurs du magazine qui m’emploie : trouver le bon conjoint, celui qui partagera votre vie est une question primordiale à ne surtout  pas prendre à la légère. Explications.

Qu’est-ce que le conjoint idéal ?

Comme chacune possède sa propre vision du bonheur ou de la réussite, chacune aussi possède sa propre définition et sa propre image du « conjoint idéal ». Certains hommes imaginent la femme de leurs rêves comme une déesse sophistiquée sachant recevoir, une cuisinière et une maman hors pair quand d’autres décrivent leur future conjointe comme une aventurière sportive et féminine à la fois, une globe-trotteuse en jupons capable d’apprécier les belles cylindrées… Certaines femmes recherchent un homme d’affaires capable aussi d’être un grand romantique quand d’autres aiment les hommes virils et machos! Chacune de nous est donc influencée par un idéal se basant à la fois sur le physique et la personnalité. Lorsque le conjoint s’éloigne trop de l’image ancrée en nous parfois depuis l’enfance la relation peut, un jour ou l’autre, péricliter. Par exemple un homme très maniaque et très matérialiste peut vite déchanter aux côtés d’une compagne artiste et bohème qui accorde davantage d’intérêt à la spiritualité qu’aux possessions… Même si l’on a coutume de dire que « les contraires s’attirent », il est essentiel de posséder de solides bases communes avec son partenaire. Si ces bases communes ne relèvent pas du tempérament ou du caractère, il est alors primordial que certaines valeurs soient partagées. Vouloir à tout prix fonder une grande famille avec un baroudeur détestant les contraintes et les enfants relève donc de l’utopie…

Avant de définir votre conjoint idéal, il est donc nécessaire de vous connaître vous-même et de connaître vos propres qualités et vos propres défauts. Pour exemple: Dame Nature m’a dotée d’un caractère de feu et d’une langue bien pendue. Il n’y a pas à dire, je suis une passionnée dans de nombreux domaines et je me laisse rarement marcher sur les pieds… Je vis pourtant une relation de couple particulièrement harmonieuse avec mon mari qui, à l’inverse de moi, est discret, modéré en tout et sait mettre son ego de côté pour ne jamais froisser quiconque! Quelques mois après notre rencontre, j’ai tenu à évoquer l’avenir avec lui: Voulait-il se fiancer puis se marier comme moi ? Voulait-il des enfants ? Voulait-il devenir propriétaire ou rester locataire ? Vivre à la ville ou plutôt au vert ? Je me suis rendue compte que nous avions la même vision du couple et de l’avenir, ce qui était plutôt bon signe. Mais, me direz-vous, où rencontrer cette personne qui envisage la relation de couple de manière similaire à la mienne ?

Faire la bonne rencontre: une posture mentale

Tout d’abord, si vous souhaitez rencontrer le bon conjoint, il faut agir avec discernement. Rien ne sert d’écumer les clubs privés ou les boites de nuit. Vous y rencontrerez rarement l’oiseau rare, sauf si vous travaillez vous-même dans le milieu de la nuit. J’ai tendance à dire qu’il faut déjà, pendant un certain laps de temps, développer chez soi les qualités que l’on attend chez l’autre. Par exemple, si vous souhaitez rencontrer un homme aimant, tendre et rassurant, commencer par être vous-même tendre et aimable avec votre entourage. Cela vous permettra de penser plus positivement et d’être sincèrement ouvert aux rencontres. Ensuite cogitez à vos centres d’intérêt et à vos passions. Si vous n’en avez pas, il faut vous remettre en question: la vie de couple est pleine de moments de discussions et de partage. Si vous n’avez jamais rien à raconter à votre futur conjoint le soir quand il rentre du travail et qu’il aimerait se changer les idées vous êtes mal barrée !

Les principaux lieux de rencontre

Il se peut que vous rencontriez le conjoint idéal pour vous sur votre lieu de travail. Si c’est le cas, veillez, avant de vous engager dans une relation à ce que vos sentiments puissent évoluer positivement. N’entamer pas une relation avec un ou une collègue de travail si vous sentez que tout cela sent l’aventure sans lendemain. Vous pourriez le regretter professionnellement parlant. Si vous êtes prêt à sortir le grand jeu, essayez de discuter avec les salariés de l’entreprise que vous connaissez peu ou pas du tout. Après tout lorsqu’on travaille dans la même société, on partage forcément certaines valeurs et au moins « l’esprit d’entreprise ». La cafeteria peut être l’occasion de lier connaissance. Certaines sorties organisées par le C.E peuvent également vous permettre à la fois de vous distraire, de montrer votre attachement à la culture d’entreprise et à faire une rencontre sentimentale.

Si comme moi vous aimez voyager, peut être avez-vous remarqué combien les voyages organisés regorgent de célibataires désireux de faire des rencontres. Bien-sûr; il vous appartiendra de repérer celui qui recherche une rencontre sérieuse et non un flirt d’été mais il faut avouer que sous le soleil, ) mais à la plage et dans un pays inconnu on se sent en principe plus détendu et plus dispo à faire des rencontres.

Si votre vie sociale est au point mort je vous conseille de vous inscrire à un cours de langues où vous rencontrerez beaucoup de monde. Les cours de langue permettent de briser la glace très facilement puisque ce sont les professeurs eux mêmes qui encouragent leurs élèves à bavarder entre eux. Pensez aux cours d’anglais, de chinois, de russe, d’espagnol etc. Ils constituent de bons moyens de rencontre! L’une de mes amies a rencontré son conjoint à un cours de langue qu’elle suivait à la Maison de la Grèce à Paris. Mais vous pouvez aussi vous inscrire à un atelier manuel (cuisine, dessin etc.) Et si vous souhaitez une relation qui débute de façon un peu plus « calliente », n’hésitez pas à vous inscrire à un cours de danse latine en couple (tango argentin, salsa, bachata etc.) Au début de l’année les élèves sont un peu frileux mais quelques mois plus tard tous apprécient le moment de détente que constitue un tel cours après le travail. Il n’est pas rare que les participants prolongent la soirée par un apéritif ou un repas ensemble.

Il y a un autre lieu qui peut être intéressant d’autant plus si vous ciblez une profession: il s’agit de la bibliothèque spécialisée. En fréquentant celle de Beaubourg vous pourrez facilement rencontrer un architecte, un designer ou quelqu’un qui a un penchant pour l’art. Les bibliothèques sont un bon moyen de rencontrer des gens cultivés si c’est ce que vous recherchez.

De la même manière si vous vivez dans une grande ville il faudra vous tenir au courant des évènements qui y sont organisés à l’instar de s vernissages, expositions, salons, lancements etc. Dans une ambiance un peu festive il est parfois plus aisé de briser la glace.

Vous pouvez aussi fréquenter des bistrots de quartier où tout le monde se connait. Si un lieu vous plait et que vous sentez qu’il est fréquenté par des gens susceptibles de vous intéresser ou de présenter des points communs avec vous vous pouvez y retourner plusieurs soirs (ou matins pour le petit déjeuner) de suite. Très rapidement vous deviendrez un familier du lieu et il vous sera facile d’y faire des rencontres. La première fois que je me suis rendue à New York j’ai été sidérée par la facilité avec laquelle les gens liaient connaissance sur un regard un sourire, un merci. Aujourd’hui il y a un endroit que je trouve sensationnel pour faire des rencontres: ce sont ces bars à café et cookies cosy calqués sur le modèle new yorkais où les serveurs écrivent directement votre prénom sur le gobelets et vous tutoient! Quand les serveurs vous tutoient, vous ne risquez pas de vous faire remettre à votre place en cas de trop plein de familiarité! L’aspect gros fauteuils moelleux comme à la maison favorise aussi les échanges avec les tables d’à côté. A tester !

Enfin, il existe de nombreux sites de rencontres en ligne : privilégiez plutôt le profil discret que celui du séducteur de service qui se sert de ce genre de sites pour augmenter son tableau de chasse. Et bien-sûr restez prudente! Une belle photo ne pas représenter du tout la personnalité qui va avec !

par Barbara Blondelle

 

Consultez aussi:


10 choses simples qui vous disent que cet homme n’est pas le bon

Rendez-vous sur Hellocoton !