La Reine des lacs …

C’est absolument fou mais quand j’étais plus jeune je ne pouvais me passer de mes vacances à la mer et notamment en Grèce… Rater cette pause estivale annuelle au doux soleil des îles de l’Égée me plongeait dans une profonde dépression pour… un an ! Soit le temps d’y retourner enfin ! Ce que peu de gens de mon entourage comprenaient… (« Mais quelle égoïste avec ses vacances en Grèce, celle-là ! « )Peu à peu, avec le temps, la vie avec Monsieur, les enfants, l’arrivée du bébé, l’achat de la maison, j’ai revu mes envies à la baisse niveau kilométrage. Avec deux enfants et une carrière 100% artistique, les moyens sont forcément plus limités. Prendre l’avion avec les enfants et séjourner à l’étranger avec les rhumes, otites, gastros de l’enfance relevant plus de l’expédition en terre hostile que des vacances, nous allons désormais beaucoup moins loin. Mais quoiqu’il en soit je ne peux absolument pas me passer d’eau. Si je n’ai pas la mer il me faut au moins un lac (comme ici au Verdon ou là aux Lacs d’Orient) ou une rivière et ces dernières années ce sont les lacs qui ont vraiment la cote dans mon cœur de maman-chanteuse-blogueuse …

Les lacs présentent de nombreux avantages.

  • Ils favorisent une vraie reconnection à la nature environnante
  • Ils sont souvent plus calmes que la plage (car plus isolés)
  • Les plus beaux se méritent (des kilomètres de virages et de cols pour les atteindre)
  • Ils sont souvent plus préservés que les côtes

Les lacs me rappellent le Canada pour peu qu’ils soient, comme ici à Gérardmer, entourés de sapins et de montagnes. J’adore l’odeur de l’eau des lacs. Cette passion pour le parfum de l’eau « laqueuse » m’est venue au Lac Powell où la terre rouge donne une odeur inimitable et toute particulière à l’eau.

C’est donc moi, j’avoue, qui organise toujours les vacances pour passer du temps près de l’eau et dans des endroits originaux. Ces derniers temps pour les hôtels j’ai un peu fait « chou blanc » comme on dit la faute aux centrales de réservation et aux avis des internautes souvent très complaisants. Bref lorsque vous repérez un hôtel « adorable », « grand luxe », « formidable », enlevez toujours 50 à 60 % de positif et de services et vous serez dans le vrai … A quand les « vrais » sites de revues objectives d’hôtel ?

Bref, pour ces vacances de la Toussaint, nous avons passés 3 nuits à l’hôtel à 300 mètres du Lac de Gérardmer dans les Vosges côté lorrain. L’accueil a été très bon même si l’hôtel, encore une fois, malgré les photos chaleureuses et splendides du site, ne cassait pas trois pattes à un canard. Pour près de 100 euros la nuit c’est dommage mais ainsi va la vie…

Étant d’origine alsacienne, j’aime beaucoup cette région ultra-dépaysante et pas trop loin de chez nous qui vivons en Champagne-Ardenne. Vous trouverez ma revue du lieu après ces quelques photos qui, je l’espère, vous plairont.

dscn7708
Bébé, bien au chaud, fait sa sieste près du lac. Magique !
dscn7701
Eh oui, il y a un port à Gérardmer !
dscn7734
Mon mari et moi partageons le goût des grands espaces et de la nature
dscn7741
Un lac en automne. Des couleurs féériques …

dscn7700 dscn7715 dscn7720 dscn7743 dscn7791

Côté Instagram, voici ce que ça donne …

gerardmer1

Vous aussi vous voulez voir les choses du bon côté ?

Retrouvez-moi vite ici ! Vous me suivez ? 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Trackback / Pingback

  1. La idea de un lago : l'idée d'un lac. Les remous d'une disparition.

Laissez un commentaire