Ma routine pour corriger les cernes facilement

 

Vous le savez, je ne suis pas vraiment une blogueuse maquillage, d’autant plus que je me maquille chaque jour un minimum. Je n’ai pas la main experte et les supers astuces de ces blogueuses que j’adore mais que je n’ai pas vraiment le temps de suivre. J’ai une routine beauté et cosméto facile, un peu longue selon mon mari (qui garde souvent le bébé pendant mon passage Make up à la salle de bain…) que je reproduis chaque jour et je ne me maquille « vraiment » que très rarement, pour les shooting photos lors de la sortie de mes singles ou albums (mais là c’est une maquilleuse professionnelle qui s’en débrouille) et pour mes concerts ou les salons du livre auxquels je participe… Lors des concerts même locaux il y a toujours un Correspondant local de presse ou un journaliste qui prend quelques photos pour son support et là franchement les cernes c’est mortel car à moins d’avoir un projo doré en plein visage, toutes les autres lumières sont peu flatteuses…

img_20160919_203735

img_20160919_203706

C’est donc pour mes passages TV et radios (où des photos sont toujours prises également : photos avec les musiciens, avec le DJ ou l’animateur…) que j’ai du définir une routine anti-cernes valable. Surtout que mes premiers clips ont été réalisés par des amateurs sous des « néons » (dans la profession on sait pourtant qu’on ne place jamais un modèle sous des néons car ça donnerait 20 ans de plus à la plus belle des femmes !).

Ma routine anti-cernes qui permet d’estomper, de dissimuler, de diminuer et finalement de cacher les cernes et ridules, découle de ces (mauvaises) aventures ! Aujourd’hui je suis au top au niveau du camouflage des cernes et j’ai également retenu quelques astuces de pros.

 

Etape 1 : Faire le bilan et préparer la peau à recevoir son « camouflage » anti-cernes

img_20160919_204209

Il s’agit déjà de faire « l’état des lieux » car selon l’état d’hydratation de votre peau plusieurs gestes préliminaires peuvent s’appliquer pour préparer le contour de vos yeux à recevoir le maquillage.

La petite mine (surmenage ou mal de tête)
Votre peau n’est pas vilaine mais manque un peu d’hydratation. Elle est pâlichonne et vous avez des cernes creuses mais pas trop sombres. Pour préparer votre peau, commencez par… boire ! Buvez deux grands verres d’eau et aller prendre une douche un peu chaude de façon à transpirer un peu. Ensuite appliquez un défatiguant sur le visage (comme CELUI-CI) puis une Crème de jour (comme CELLE-LA). Passez à autre chose et 30 minutes après appliquez un contour de l’oeil (j’utilise CELUI-CI).

La mauvaise mine (rhume, fatigue, mal de tête, insomnie)
Votre peau est déshydratée et peine à se détoxiner… D’où ce teint tout gris. On passe forcément par l’étape masque revitalisant (j’utilise CELUI-LA) et Huile revitalisante (celle-ci est un peu chère mais fait des miracles !)

La mine 100% déplorable (pleurs, angoisses, nuit blanche, gros tracas, surmenage, fiesta d’enfer, alcool et excitant
Avant la douche on démaquille la peau et on fait un masque à base d’argile et d’huile d’argan (3 cuillères à café d’argile dans une tasse, 2 gouttes d’argan, 2 cuillères à soupe d’eau). On applique et on s’allonge dans le noir. On fait le vide. Après la douche on applique un Masque au miel et un peu de … crème anti-hémorroïdes (si, si, c’est magique) sur la cerne, après la crème du jour défatiguante. C’est tout. On évitera de se maquiller avec un épais fond de teint. On mettra seulement 2 gouttes de fond de teint liquide un brin plus clair que la carnation dans sa crème défatiguante. On évitera la poudre à part sur le nez. On ne poudrera pas la cerne.

Etape 2 « Comprendre la cerne » …

plan
Afin de bien communiquer, voici un petit schéma non scientifique ^^ qui décrit la cerne avec mes propres termes. Vous distinguez:
-Le coin interne de la cerne
-Le coin externe
-La continuité de la pommette jusqu’où la cerne peut s’étaler
-Le creux de la cerne
-Les mini-ridules (le dessous du cil)

Etape 3 : Les produits et l’application

img_20160919_204937

Une fois légèrement maquillée (ou selon la routine choisie), j’applique une noisette de Fond de teint SPA de Revlon sur ma main. Il est liquide et a un fini très naturel, ni mate, ni brillant, il reproduit exactement la teinte d’une peau saine. Je mélange avec une noisette d’embelisseur de teint de chez Sephora mais vous pouvez aussi utiliser CELUI-LA que j’aime beaucoup. Avec un pinceau rond à paupières, je tamponne les cernes en partant du coin interne au coin externe. Je ne tire pas sur le pinceau, je me contente de tamponner.

 

img_20160919_193535

Ensuite j’utilise un fond de teint solide spécial Smiffy’s TV de chez Kryolan. C’est l’un de ceux qu’on utilise à la télé ou au théâtre. J’enlève carrément une rondelle du pack et je la passe sur son côté. Je la fais rouler du coin interne au coin externe de la cerne. Je tamponne avec un pinceau rond à pommettes. Je laisse tout cela poser deux minutes.

img_20160919_204433

Je reprends alors l’embelisseur de teint (une demi-noisette) et je le tamponne avec le pinceau à pommettes au creux de la cerne.

img_20160919_204541

Finalisation : Je ne poudre pas car le fond de teint de chez Kryolan est déjà poudré mais je travaille la lumière sur la continuité de la cerne, là débutera mon blush rosé. Avec un petit pinceau je reprend un peu de Kryolan que je viens appliquer toujours en tamponnant juste sous l’implantation des cils du bas. Votre pinceau doit être très fin pour atteindre cette zone.

Le résultat

img_20160919_173657

Démaquillage

Je vous conseille un démaquillant total comme celui dont je vous ai parlé ICI. C’est le meilleur !

Rendez-vous sur Hellocoton !