« Mais pourquoi ne rappelle-t-il pas ? » Le syndrome de la gourdasse …

il ne rappelle pas !
Zoom sur cet homme ingrat qui « ne rappelle pas » …

Chaque matin, en consultant mes statistiques, je constate que les articles les plus consultés sont ceux qui touchent au corps (« Comment mincir? ») puis aux mecs (« On a passé un moment merveilleux… Et pourtant il ne rappelle pas ! Comment se fait-il ? »). Depuis que j’ai publié quelques articles Vie de couple et Couple sur mon blog, je reçois une tonne de questions (comme si j’avais la science infuse concernant le Mec-qui-ne-rappelle-pas-alors- qu’on-a-assuré-comme-une-porn-star-au-lit !). Agacée par ce que j’aime à nommer le fameux Syndrome de la gourde (qui peut se décliner en « gourdasse » les jours où je suis vraiment de mauvaise humeur), j’ai décidé d’expliquer une bonne fois pour toutes à mes lectrices les plus naïves (avoir 40 ans ça aide !) pourquoi ce goujat ne les rappelle pas ?

Le sujet a déjà été abordé ICI .

Deux contextes pour une seule raison

C’est très simple. Il y a deux contextes dans lesquels un homme peut ne jamais vous rappeler… Et une seule raison : il ne veut pas vous revoir car il ne sent pas du tout la relation avec vous…

  1. Vous avez quémandé un rendez-vous. Comme c’est un garçon poli et qu’il en avait assez d’être harcelé par vos textos mielleux et autres coups de fil infiniment romantiques, il a fini par accepter se disant qu’il n’aurait, ainsi, pas à y revenir (en gros qu’il serait, ensuite, enfin débarrassé de vous !). Il a mimé un moment agréable avec vous pour ne pas vous froisser. Sexuellement vous n’avez rien fait. Il a promis de rappeller… Mais ne l’a pas fait…
  1. Vous avez quémandé un rendez-vous. Comme c’est un garçon poli et qu’il en avait assez d’être harcelée par vos textos mielleux et autres coups de fil infiniment romantiques, il a fini par accepter se disant qu’il n’aurait pas à y revenir (en gros qu’il serait, ensuite, enfin débarrassé de vous !). Comme vous l’avez chauffé à mort, pensant être la grande Gagnante du jour en le mettant direct dans votre lit, il a mimé un moment agréable avec vous pour ne pas vous froisser. Il a promis de rappeler… Mais ne l’a pas fait malgré vos ébats digne d’une starlette et d’un étalon de film X… Pourtant il vous semble qu’il a hautement apprécié ce moment torride ! Mystère quand tu nous tiens !
Pourquoi ne rappelle-t-il pas ?

Un homme qui ne rappelle est un homme qui ne veut pas de vous tout simplement§ Pas besoin d’interpréter son silence ni de lui prêter des sentiments qu’il n’a pas (« Le pauvre il a trop souffert en amour ! » interprète la gourdasse… Ou encore : « Il a TROP peur d’aimer ! »)

3 cas de figures

Le type fuyant

Il ne vous rappelle pas, en espérant tout simplement que vous allez comprendre les choses par vous-même. Mais vous faites de l’exégèse de son silence ou du peu de nouvelles qu’il daigne vous donner. Vous ne voulez pas voir l’horrible vérité en face : il ne veut pas d’histoire AVEC VOUS (cela ne veut pas dire qu’il ne s’engagera pas avec une autre. C’est bien AVEC VOUS qu’il refuse et a un souci !)

Le gars gentil et sincère

Il vous rappellera juste une fois (sans doute fort gêné par votre insistance) pour vous dire que vous et lui ça ne peut décidemment pas coller. Mais encore une fois vous chercherez une signification différente à son refus… (« Il m’aime trop pour se l’avouer, le pauvre ! »)

L’homme qui ne sait plus quoi inventer pour éviter de vous blesser « en direct »

Il s’est fait volé son portable. Il est en déplacement professionnel. Son ex suicidaire ne supporterait pas cette nouvelle relation. Sa grand-mère est morte. Il a trop souffert auparavant. Ses parents le battaient il n’est pas habitué à l’amour. Bref tout cela veut dire : NON. Bye bye et bonne continuation ! Et il espère désespérément que vous finirez par le comprendre. Mais voilà, vous vous forcez à croire à des balivernes que même un enfant de 8 ans ne goberait pas ! (je parle de la nouvelle génération, of course !)

Mais pourquoi ça ne colle pas ?

Pour s’attacher, un homme a besoin de temps et de « chasser » (un peu) par lui-même. Lorsque vous êtes là comme un sandwich offert, posé sur sa table, vous n’êtes pas une proie. C’est facile : vous lui ôtez toute initiative de séduction. Vous vous offrez vite ? C’est bon, il a déjà fait le tour de votre corps, votre spiritualité ou votre intellect ne l’intéressent plus. Il a le sentiment d’être déjà allé au « fond des choses » avec vous…

Certains hommes n’envisagent pas de se caser avec une fille « rapide », imaginant la femme de leur vie plus sainte et prude que ça… (là on rigole doucement)

Comment interpréter un Non ?

Hum… Eh bien par un Non, tout simplement…

Attention, certains hommes peuvent aussi vous rappeler pour coucher avec vous le plus longtemps possible en vous faisant miroiter un engagement qui n’arrivera jamais. C’est le cas des flemmards de la drague. Et là le mot « gourdasse » prend d’un seul coup tout son sens !

Le secret

En amour, patience est le mot clé. Ne vous engagez jamais à plus de 20% de votre temps avec un homme dans les 6 premiers mois et apprenez à créer le manque plutôt que l’omniprésence féminine difficilement supportable par quiconque… (« Tu m’aimes, hein ? Dis-le ! Dis-le que tu veux t’engager avec moi ! »).

Et si vous éteigniez enfin ce téléphone pour 48 heures ? 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire