Méthode de rangement Marie Kondo, mes essentiels

Méthode de rangement Marie Kondo : Ce que j’ai retenu

Il y a un an, peu de temps après la naissance de bébé Ashley, je découvrais l’incroyable Méthode de rangement Marie Kondo. La Méthode de rangement Marie Kondo, on aime ou on n’aime pas mais une chose est indéniable : c’est un bon moyen de faire du tri dans sa maison mais aussi dans sa vie ! Alors soyons clairs : tout n’est pas applicable à la maison française et vous ne pourrez pas tout retenir ! C’est tout de même une vraie Méthode de rangement qui dégrossira le travail à tous ceux qui souhaitent épurer leur intérieur.

Ils n’aimeront pas la Méthode de rangement Marie Kondo …

Attention, cette méthode est radicale ! Donc elle ne plaira pas à certaines personnes et je pense notamment à toutes celles qui ont vécu la guerre (en réel ou de manière transgénérationnelle : la peur de manquer a été transmise par les parents). Je pense notamment à certaines personnes nées à partir de 1950. Je pense aussi aux personnes qui ont un réel souci affectif et qui achètent et consomment pour « combler un vide ».

Ils n’aimeront pas non plus la Méthode de rangement Marie Kondo …

Tous ceux qui n’aiment pas prendre de risques n’apprécieront guère la Méthode de rangement Marie Kondo. Tous ceux qui ont un frigo tellement plein à craquer qu’ils laissent passer les dates de péremption des yaourts, fromages et de certains produits. Ceux qui ont des réserves alimentaires qui ne traduisent qu’une chose : la peur de manquer. Et encore ceux qui vivent par les « marques » et par les possessions et qui pensent toujours que d’avoir un titre ronflant et des tas de choses « c’est ça le Bonheur ». Ceux-là critiqueront d’emblée la Méthode de rangement Marie Kondo ou feront des commentaires peu élogieux : « Tiens, tu te mets au rangement ! Pourtant t’es comme moi ! Tu détestes ça ! « Ah non Madame, désolée je ne suis pas « comme vous » !

Tout est lié !

Pourquoi ? Parce que notre mental est totalement lié à nos actions. Et particulièrement à l’action d’acheter, de posséder, de manger etc. Pensées matérialistes = intérieur matérialiste = dépouillement difficile !

Les changements dans ma vie

J’avais commencé par comprendre certaines notions de tri en étudiant l’Art de l’Essentiel de Dominique Loreau, un livre assez spirituel, selon moi, par rapport à celui de Marie Kondo. Ce dernier propose une Méthode de rangement pure et dure. Le premier livre avait été un déclencheur chez moi : bébé avait deux mois et passée la fatigue de l’accouchement je m’étais penchée sur le dressing, virant une quinzaine de gros sacs poubelle de vêtements que je pensais ne plus jamais mettre. Il faut dire que j’ai pris 25 kilos lors de ma grossesse alitée, passant de 50 à 75 kg ! J’en ai perdu 18 les 18 premiers jours après l’accouchement. J’en ai reperdu 5 avant les 8 mois d’Ashley pour finalement perdre les 2 derniers récemment, avec la reprise totale de mes activités (chant, studio, écriture, blogging…)

Adieu « vieilles » fringues !

Bon finalement j’ai jeté beaucoup de choses que j’aurais pu remettre sans souci aujourd’hui mais le bordel dans mon dressing était tel que je n’y mettais même plus les pieds… Les robes placées sous la fenêtre se sont décolorées au soleil de l’été, les pulls ont pris une odeur de renfermé… Bref il fallait ré-organiser tout cela mais pour ranger mieux il faut de la place avant tout. Cette semaine, j’ai enfin appliqué tout ce que j’ai appris avec La Méthode de rangement Marie Kondo et j’ai encore éliminé près de 20 kilos de vêtements. J’ai conservé 3 portant bien pleins : deux pour les robes et un pour les vestes, blousons et manteaux. Et 6 grands tiroirs : deux pour les pulls, un pour les jupes, un pour les pantalons et encore deux pour les tops.

Adieu chaussures non portées !

Je projette la semaine prochaine un grand changement de look. Je ne supporte plus le look mi-chanteuse folk, mi-années 30. Bref le look hippie bohème. J’ai envie de repasser à un look plus créateur et motard chic. Tout un programme. Du coup j’ai éliminé toutes les paires de chaussures façon Charleston que je ne mettais jamais. J’ai aussi balancé les ballerines et les Vans usées.

Adieu livres lus !

J’ai également mis sur ebay à faible prix tous les livres que j’ai déjà lus. Pourquoi ? Parce qu’on lit rarement un livre deux fois ou alors à des années d’intervalle, à moins que ce ne soit un livre d’étude. Dans le cadre de mon travail d’auteur en développement personnel le seul livre que je relis (et rachète) régulièrement est Le Pouvoir de l’Intention de feu Wayne Dyer.

Un point faible …

Il fait admettre que la Méthode de rangement Marie Kondo a un point faible : elle ne tient pas compte des gens qui veulent tirer un petit revenu des objets dont ils souhaitent se débarrasser. Vendre ses objets inutilisés sur ebay par exemple demande un méthode de rangement. Il faut accepter de voir encore, dans la maison, des objets qui partiront (peut-être), pendant un certain temps. C’est un point à améliorer dans une future version. Mais peut être que les japonais n’ont pas l’habitude du marché de l’occasion et de la seconde main.

Mes principes favoris

  • Décidez une bonne fois pour toute de bannir le fouillis de votre vie
  • Quand vous rangez, décidez de mettre aussi de l’ordre dans votre passé
  • Jetez ou rangez mais ne mettez rien simplement « hors de votre vue »
  • Faites de votre session de rangement un moment agréable et salvateur
  • Visualisez la pièce rangée avant de commencer
  • Ne gardez que les choses qui vous touchent
  • Rangez par catégorie et non par pièce
  • Suivez cet ordre : vêtements, livres, papiers puis objets divers
  • N’exposez pas vos détritus à la vue des autres membres de la famille
  • Utilisez des séparateurs faits maison carrés ou rectangulaires dans les tiroirs
  • Rangez serviettes et torchons pliés mais sur la tranche
  • Videz votre sac tous les jours pour le ranger et jeter les papiers
  • Ayez un bac où le placer avec les affaires qu’il contient

Conclusion

En appliquant la Méthode de rangement Marie Kondo, vous aurez plus d’espace chez vous. Une fois vos papiers jetés (elle ne garde que très peu, les japonais n’ont pas cette crainte de devoir fournir un papier, un jour, dans un cadre juridique), votre esprit sera plus léger. De plus, en voyant tout ce qui est rangé dans les tiroirs, vous ne perdrez plus de temps à chercher. Au fil du temps vous apprendrez que « less is more » et vous saurez exactement où sont les choses ! Un gain de temps conséquent !

Rendez-vous sur Hellocoton !