Nashville saison 5. Ils ont osé : Rayna James est morte ! (spoilers)

Attention, cet article contient d’énormes spoilers sur l’épisode 9, saison 5 de la série Nashville, diffusé le 23 au soir aux US !

Rayna James est morte !

J’ai passé une nuit d’enfer… Ponctuée de rêves plus débiles les uns que les autres, de riffs de guitares électriques, de scènes délabrées et de paysages nashvilliens à l’abandon… Ils ont osé : ils ont tué Rayna James en pleine Saison 5 de Nashville ! Rayna James est morte !

Une série concert hors normes

Nashville est une ville que j’affectionne et par conséquent j’aimais jusque là cette série culte figurant les luttes intestines des uns et des autres pour devenir les futurs roi de la Country. Largement inspirée, selon moi, du film Nashville Blues (The Thing Called Love) qui mettait en scène dans les années 90 le beau River Phoenix, la délicate Samantha Mathis et la pétillante Sandra Bullock (pour ne citer qu’eux) débarquant au célèbre Blue Bird Café dans l’espoir d’y décrocher le concert hebdomadaire qui a consacré tant de stars, Nashville est une série concert hors normes. Mais comme Rayna James est morte, que va-t-elle devenir ?

ça sent le roussi, mes amis !

Depuis le début de la saison 5 ça sentait, laissez-moi le dire, sacrement le roussi. Déjà Leyla Grant disparait du jour au lendemain. On ne sait même pas où elle est partie trainer ses guêtres et sa guitare sèche… Peut-être du côté de Memphis… Ensuite il y a ce fameux accident d’avion dont Juliette Barnes est la seule et unique rescapée et qui va directement la donner en pâture à une drôle de bande de chrétiens : des évangéliques de base à qui « Dieu a parlé » (mais oui, mais oui, j’ai bien connu ce travers quand j’étais journaliste pour des magazines chrétiens) Amen ! Rayna James est morte et comme par hasard on nous colle du gospel dans tout ça…

Huge, la loi des séries !

Et ce drôle d’épisode 8 où Rayna est victime d’une séquestration (un fan malade mental, encore !) puis d’un terrible accident de voiture quelques minutes plus tard… Une loi des séries un peu « huge » à avaler, à moins que la star de la Country ne pratique volontairement la pensée négative… Loi de l’Attraction quand tu nous tiens !

Serviettes hygiéniques à tous les étages !

Et pourtant tout semblait parfait au royaume de Nashville : Rayna, toujours aussi cérébrale et moralisatrice se débattait avec les soucis de règles de sa cadette, sautant dans la Jeep pour lui apporter à l’école des serviettes hygiéniques… (Tiens, la matrone meurt juste après avoir fêté la « first moon » de sa cadette… C’est pratique d’avoir encore une maman quand on a ses premières règles…) Deacon rechignait, comme d’hab, à écrire une chanson pour sa belle, chiante au possible. Et Maddie tentait de s’offrir à son nouveau boyfriend (au look mi-boho, mi-rasta), qui refusait obstinément de « sauter » la demoiselle…  Mais quelle vie, mes amis ! Il fallait absolument faire un peu d’audience et surtout « couvrir » le départ de la « star en chef » qui en avait probablement plein de dos de faire sa Dolly Parton vieillissante se produisant devant tout un tas de cowboys avinés sur fond de pedal steel…

Cé sente lé « déjà vou » ! (traduction US-FR : ça sent le déjà-vu!)

Donc tout ça sentait le déjà-vu… Rayna avait déjà eu un accident de voiture trois saisons auparavant, accident qui avait failli lui coûter et sa vie et sa voix, et on avait déjà vu les scénaristes à l’œuvre lorsqu’il s’agissait de tuer un personnage récurrent. La mère de Scarlett y était passée il y a quelques temps, ceci après une belle rémission. Ce qui avait tout de même permis à Belle des Champs de se taper un joli et jeune médecin (comme on n’en rencontre jamais dans la vraie vie).

Si demain ne venait jamais ?

Dès le début de cet épisode 9 sobrement et sombrement intitulé « If tomorrow never comes » (« Euh et si demain il ne venait jamais ? »), j’ai senti la grosse arnaque… Et si demain ne venait jamais pour qui ? Pour la cadette avec ses Tampax ? Pour Deacon avec cette fichue chanson ? Pour Scarlett avec son nouveau mec réalisateur de clips ? Mais non, mais non… Pour Rayna qui vient de se faire percuter par une voiture bien-sûr !

La rémission qui tue…

A priori au début de l’épisode everything’s fine ! Rayna va mieux, elle vient de subir 4 heures de « surgery » et elle prend même un moment pour philosopher avec chacun (« Tu sais la Vie c’est ça, chérie… ») ça sent le testament verbal à plein nez… Juliette brave les infirmières pour aller l’embrasser et là on se dit : « Tiens, elle a une drôle de voix Rayna, une voix de mourante ! Ils vont tout de même pas nous refaire le coup de la rémission-passage de l’arme à gauche ? »

Le fantôme de sa mère…

Mais plus on avance dans l’épisode, plus Rayna est pâle malgré les dires des médecins : « Elle pourra rentrer à la maison dans quelques jours »… Puis Rayna reçoit la visite du fantôme de sa mère qui lui explique calmement qu’il faut savoir « terminer sa chanson un jour » (moi qui termine mon nouvel album, ça me parle donc je flippe !) . Là j’ai dit à mon mari : « ça y est c’est bon, elle va mourir, ils vont la tuer avant la fin de l’épisode! » et lui de répondre : « Tu crois? Mais c’est l’héroïne ! »

Vilaine moelle épinière !

Puis tout s’emballe. Alors que la chorale de la cadette vient donner une représentation dans la chambre d’hôpital, Rayna qui fait semblant d’être ravie (bien que mourante) d’entendre ces collégiens plein d’acné et de rondeurs chanter tels des anges, commence à ne plus pouvoir respirer… Deux minutes plus tard le couperet tombe : « La moelle épinière de Madame Queen of the Country s’est mélangée à son sang. Ses organes vont lâcher un par un. On ne peut plus rien faire à ce stade ! » Raide, non ? Dites au revoir à Rayna les enfants ! Rayna James est morte ! Si, si !

Signal plat…

Heureusement, Maddie, l’aîné, coincée dans les bouchons avec son dandy black, arrive à temps pour voir sa mère rendre son dernier souffle et pousser la chansonnette une dernière fois pour la Queen of the Country, accompagnée de sa sœur et de son père. Bientôt résonne l’effroyable tintement plat du respirateur artificiel. Rayna James est morte ! Vive Rayna James !

Saint Rhaj, priez pour nous !

Bon alors personnellement, la scène est réussie. Elle m’a tiré quelques larmes mais rien comparé à la mort de Rhaj (l’amoureux de Ivy) dans 90210 qui m’avait carrément sapé le moral pour toute la semaine, à l’époque… Eh oui, je suis trop sensible, je sais ! Mais je me demande surtout comment va évoluer la série. On nous promet l’arrivée de nouveaux personnages et visiblement Juliette Barnes ne deviendra pas la nouvelle cheftaine, bien qu’elle aurait été la candidate idéale pour succéder à Rayna. Non, non, Dieu a des ambitions supérieures pour celle-ci… Le plan de Dieu ce n’est pas rien tout de même !

Du studio, please !

Rendez-vous au prochain épisode donc ! Quelque part le départ de Rayna va peut être redynamiser la série qui s’essoufflait lamentablement. D’ailleurs étant auteur-compositeur Sacem et travaillant avec des guitaristes américains, ce qui m’intéressait c’était surtout les scènes de studio et de création musicale mais ces derniers épisodes en étaient un peu dénués… On espère que la série reprendra ses « esprits » très vite et ne stagnera pas dans le souvenir d’une Rayna perdue pendant des lustres…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire