Notre Noël à Amboise et Chenonceau

En guise de cadeau de Noël aux lecteurs de mon blog qui sont de plus en plus nombreux et qui viennent des quatre coins du monde, j’aimerais vous faire partager aujourd’hui ces moments exceptionnels que nous avons vécus, mon fils Noé et moi, la veille du réveillon dans la Loire. Je n’avais jamais encore visité un seul château de la Loire par faute de temps… et comme nous déménagerons prochainement je voulais le faire avant… Camille et moi avions cependant déjà fait un chouette road trip sur la Nationale 7, avec notre Goldwing, il y a quelques années mais plutôt du côté de Sancerre…

Bien qu’aimant l’art (j’ai fait Histoire de l’Art à la Sorbonne, plus jeune), pour moi il faut une occasion spéciale pour visiter un château ! Et Noël en constitue une parfaite !

Nous nous sommes donc levés vers 06h00 du matin le 23 décembre pour nous rendre à Denfert-Rochereau où nous attendait le car pour 08h00 précises. Nous sommes arrivés à Amboise (dont la façade était décorée d’une couronne de Noël géante) vers 11h30. Les chambres étaient très bien arrangées, avec des sapins à l’ancienne et le vrai charme des jouets anciens. Après les intérieurs nous avons découvert le parc et le cimetière musulman. Nous nous sommes aussi recueillis sur la tombe du Maître et inventeur de génie, Léonard de Vinci. Ce fut vraiment pour moi qui suis artiste et qui dessine et pour Noé qui s’intéresse à toutes les inventions de Léonard, un moment particulier et empreint d’un profond respect comme vous vous en doutez… Noël est par ailleurs pour nous une fête sacrée où nous aimons à voir de belles choses et à parler de faits profonds et spirituels… C’est aussi une période bénie où nous nous efforçons de bannir de nos vies tout ce qui est commercial, « cheapos » ou inapproprié… C’est vraiment une époque où plus encore que d’habitude nous nous tournons vers le spirituel et la vie intérieure. C’est pourquoi nous avions choisi un tel séjour qui nous a aussi permis de rencontrer des gens aux histoires passionnantes dont des artistes. Nous avons été étonnés de voir qu’il existait encore des gens qui se désintéressaient du tout-commercial, du statut, des étiquettes juste pour répondre à leur Appel. Ceci fut agréable surtout à l’heure où certains ne pensent qu’à se pâmer devant des macarons Ladurée ou des présents hors de prix histoire de donner un peu de consistance à leur vie… Fuir Paris et la région parisienne à cette période légèrement « babylonienne » nous a fait un bien fou !

Nous avons déjeuné face à l’immense cèdre du Liban qui fait aussi la renommée du lieu. J’en ai profité pour méditer une petite demi-heure et pour remplir mon Cahier de Gratitude. Il sent encore la « pinède » !

Comme il nous restait une petite heure à tuer nous nous sommes rendus dans un minuscule salon de thé, dans la rue commerçante d’Amboise où nous avons discuté de la suite des évènements et des lieux à visiter absolument. Puis nous avons terminé nos petits cadeaux de Noël : une bouteille de Ti-Punch pour Camille à la biscuiterie de Chambord, un sac à dos hibou pour bébé (Ashley étant le seul bébé de la crèche à avoir un sac Amy Winehouse, ça ne pouvait plus durer ! 😉 , un joli coussin illustré renard toujours pour bébé etc. dans une boutique artisanale qui proposait « tout à 5 euros » avant la fermeture d’hiver. J’en ai profité pour m’offrir un cadre argenté pour ma photo dédicacée de Cammie King. Pour notre seconde étape : Chenonceau, nous avons laissé toutes nos emplettes dans le car afin d’être plus libres…

Chenonceau était perdu dans la brume ce jour-ci mais le lieu est toujours magique ! Par rapport à la déco de Noël d’Amboise, c’était beaucoup plus sophistiqué et plus chargé. Foisonnant même. Il faut ce qu’il faut ! C’était vraiment un tableau superbe : déjà les cheminées étaient allumées, les flambées étaient majestueuses, ensuite toutes les pièces étaient parées d’imposantes compositions florales et végétales et de sapins décorés à l’ancienne. Ceux de la fameuse Galerie sur l’eau étaient le summum de la visite ! Des sapins géants parés d’or, un beau contraste avec le sol de damiers noirs et blancs. Ce sont les employés de Chenonceau eux-mêmes qui ont réalisé toutes les compositions avec des éléments provenant de la ferme du domaine et du jardin des curcubitacés.

Les sapins des chambres avaient pour l’occasion été décorés dans les couleurs des couvre-lits et des tentures. Finalement même si le château comporte des œuvres de Tintoret et de Poussin, tout le monde n’avait d’yeux que pour cet univers féerique créé sur-mesure et qui change chaque année !

La chapelle était de toute splendeur : entièrement vêtue de papier cristal irisé et de branchages blancs. Une merveille… Je ne vais pas vous en parler plus longtemps mais vous laisse découvrir ci-dessous les clichés de cette journée royale qui constituait aussi un cadeau pour Noé et moi : notre fameuse journée mère-fils loin de la Champagne. Nous avons décidé de récidiver bientôt en nous rendant en février au Festival de Binche en Belgique.

Noël à Amboise

IMG_20171224_091053_291

IMG_20171224_091053_299

IMG_20171224_091053_296

IMG_20171224_091053_286

IMG_20171224_091053_294

IMG_20171224_090032_393

Noël à Chenonceau

IMG_20171223_152403

IMG_5062

IMG_5068

IMG_5073

IMG_5075

IMG_5077

IMG_5080

IMG_5082

IMG_20171223_152917

IMG_20171223_152909

IMG_20171223_153230

IMG_20171223_153153

IMG_20171223_153058

IMG_20171223_153050

IMG_20171223_232719_490

IMG_20171223_232719_497

IMG_20171223_232719_493

IMG_20171223_232719_488

IMG_20171223_154301

IMG_20171223_154104

IMG_20171223_153937

IMG_20171223_153746

IMG_20171223_153634

IMG_20171223_153517

IMG_20171223_153451

IMG_20171223_153305

 

Rendez-vous sur Hellocoton !