Petite histoire de régime « perso » qui a fonctionné et bien plus encore …

Il y a quelques années (5 ans pour être précise) j’ai perdu 10 kg. Je mesure 1m67 et je pesais alors 59 kg contre 48-49 à l’heure actuelle. Je n’étais pas ce qu’on peut appeler « grosse » car je suis plutôt sportive mais disons que j’étais « bien en chair » comme pas mal de femmes aujourd’hui et que le surpoids me faisait souffrir autant physiquement que moralement.  Je vous explique dans cet article comment j’ai perdu ce poids. Je n’aborderai ici que l’aspect nutritif de la chose. Il y a un e-book gratuit dans mes widgets au sujet de ma méthode.

Note : Je reçois des dizaines d’emails chaque jour qui me demandent conseil. Tous vantent la « qualité » du blog et des astuces qu’il diffuse. Je ne peux répondre à tous bien que j’essaye de fournir des réponses personnelles à chacune, quand j’ai un peu de temps. Je ne pensais pas que mon blog connaitrait un tel succès au départ! Ici c’est la transparence qui prime, aussi, si mes articles vous aident, pensez à faire un petit geste en achetant un livre via ce site ou en achetant mon huile La Jolla Touch. Ce blog nécessite en plus de mon travail l’intervention d’un rédacteur. Pour durer il a besoin d’être « monétiser » un minimum…

Mon profil de l’époque

J’ai été fine jusqu’à l’adolescence (je vais aujourd’hui sur mes 37 ans, je précise) puis vers 16-17 ans j’ai commencé à prendre du poids du à une alimentation trop riche, une vie trop sédentaire (les bancs de la fac n’aident pas à mincir !)… Donc vers 18 ans je faisais environ 54 kilos puis vers 21 ans j’étais à 56 kg. Avant la naissance de mon fils, donc à 30 ans la balance affichait un bon 59 kg. J’étais plutôt fine des jambes, potelée du haut, avec des fesses pas très fermes et surtout des hanches énormes que j’avais du mal à dissimuler. Après la naissance de mon enfant cela a été mieux dans un premier temps. A ses un an j’étais retombée à 55 kg (allaitement, courses permanentes, métro-boulot-bébé-dodo…) Puis ça a été pire et j’ai retrouvé mes bons 59 kg.

Mon alimentation de l’époque

Presque pas de légumes ou fruits… Beaucoup de salade grecque très grasse… Pizzas, plats préparés, boissons sucrées, sucre dans le thé (que je bois à longueur de journée même maintenant : mais sans sucre à l’heure actuelle !), des bonbons, des cookies etc.

Le déclic

 La date est fatidique : c’est un jour de juin. Je viens de rentrer de Crête où j’ai tenté de manger moins que d’habitude sans succès… Je regarde le film des vacances : horreur je suis énorme ! Toute grasse ! Je me demande même pourquoi je me suis tant faite draguée par les grecs avec  ce physique là ! Quelques jours plus tard je retrouve un ancien amoureux via facebook… Un grec justement. Je regarde vite fait ses photos : sur chacune d’elle il se dandine en boite de nuit et soirées sur la plage avec à son bras des créatures somptueuses : grandes, minces, élancées, en bikini, le ventre plat. D’un seul coup je me dis que moi aussi je peux devenir comme ça ! Que cela m’est permis ! Que ces filles n’ont pas l’exclusivité de la minceur. Je vois mon médecin qui me pare de l’importance du pouvoir de décision dans une telle entreprise et qui me dit : « C’est comme pour tout ! Comme pour un spectacle de danse, un examen, etc. Il faut persévérer ». Je me nourris littéralement de ce mot : « Persévérer ». Je l’aurai en tête pendant tout mon régime et durant les années qui suivront…

Le changement

Je décide d’élaborer mon propre régime. J’élimine dans un premier temps tous les laitages sucrés, j’élimine le lait demi-écrémé qui me donne des migraines depuis des années, je remplace le fromage au lait de vache par de la feta. Je remplace les plats préparés par de la salade grecque sans sauce ni huile, le goûter par une barre hyperprotéinée. J’élimine totalement sel, beurre, sucreries de ma vie. La viande rouge une seule fois par semaine. Je prends pour pallier aux carences éventuelles des suppléments alimentaires, je ne ressens pas de fatigue.

Le matin je prends mes deux barres et un thé sans sucre, à 11h00 une barre de nouveau, à midi salade grecque + 1 barre, à 16h00 un fruit, le soir un tout petit peu de plat principal + 1 barre (notez que la barre remplace pour moi fromage et dessert).

Le 14 juillet, soit un mois après le début de mon régime, je rejoins mes parents dans la demeure familiale du Sud-Ouest : je suis déjà delestée de 6 kg… A moi les petites robes… Je continue. Septembre arrive je suis à 50 kg sur la balance, je me mets au sport ciblé abdos et fessiers. Début novembre : j’ai rencard avec l’un de mes acteurs favoris (je suis alors journaliste) il me complimente sur mon poids : je fais 48 kg et je suis tonique.

Au rythme du boulot la tendance s’est inversée : avant je grossissais sous stress maintenant je maigris. A un moment de ma vie je suis arrivée à 46 kg mais là c’était trop maigre. Aujourd’hui je suis devenue prof de gym douce et de danse, j’ai passé un diplôme et effectué de nombreuses formations pour cela et me sport est mon quotidien. Je reste invariablement à 49 kg mais je m’accorde parfois un peu plus de liberté : une tartine en plus le matin ou parfois un peu de fromage le midi mais je n’affiche plus une silhouette maigrichonne car j’ai pris en muscles. Je consomme aussi fruits et légumes 2 fois par jour.C’est selon moi plus joli d’avoir un corps à petites formes très toniques. Mon idéal à ce niveau restant Vanessa Paradis (mince mais très musclée). Une question de goût…

Au final, j’ai totalement repris confiance en moi et je peux porter tout ce que je veux… Je ne passe plus des heures à choisir un pantalon pour cacher mes hanches… Je me suis permis de devenir comme je voulais !

Pour éliminer les mauvaises langues qui disent: « elle doit manquer de ceci ou de cela etc. » (propos très négatifs que je ne veux même pas entendre…) j’effectue une fois par an une prise de sang. Je n’ai non seulement aucune carence (à part un petit manque de soleil ce qui est normal dans la Brie Champenoise…) mais mon cholestérol a totalement disparu. Le médecin me complimente chaque année sur mon alimentation ultra-saine.

Pour le plaisir un avant / après (voyez ce ventre !!)

Avant régime

Après régime

Actuellement

Pour aller plus loin :

Sophrologie Detente& Mincir

© Artlux – Fotolia.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Bonjour,
    J’ai bien lu votre article, et je dois avouer qu’il me donne envie d’avoir moi aussi le corps que je veux !
    Je me posais une question, est ce votre alimentation generale ou c’est seulement en cas de régime ? Comment réussissez vous à introduire petit à petit des aliments de la vie de tous les jours sans prendre de poids ?
    Vous autorisez vous quelques encarts parfois ?
    En tout cas, vous avez une superbe silhouette !

    En attendant vos réponses,
    Bonne journée !

    Lorelei

    • Bonjour Lorelei,

      C’est bien mon alimentation habituelle. Je n’ai pas vraiment réintroduis les aliments de la vie de tous les jours. J’ai juste réintroduis : un peu de fromage blanc zéro car il faut bien un peu de laitage, une fois par semaine je m’accorde un peu de fromage type camembert vraiment une fine tranche. Je mange aussi un peu de chocolat noir 75 % cacao avec mon café (2 carreaux par jour maxi), je bois deux verres de vin rouge à table (un le midi, un le soir) mais pas tous les jours, 1 semaine sur 2 disons. Fruits, légumes aussi mais en petite quantité tout de même.

      Sinon le reste est vraiment exceptionnel… Quand je mange chez les gens je es préviens que je mange peu et sans sel. Et je refuse et le dessert (pas très poli mais je n’ai pas de mal à dire que la silhouette est pour moi plus importante que la nourriture, je n’ai pas de complexes avec ça). Je passe direct au café après le plat en fait et comme je l’explique si j’ai vraiment besoin de la sensation de dessert je prends un grand thé vert avec une barre gerlinéa caramel ou chocolat à la place (remplace fromage + dessert).

      Ensuite je fais mon sport tous les soirs et ce même si je donne un cours ou deux dans la journée. Pourquoi ? Parce que lorsque je donne des cours même si je « fais » avec mes élèves je suis davantage attentive à elles, à ce que leurs mouvements soient bons qu’à moi. Donc pour moi c’est sport tous les soirs (une séance de 40 mn environ).

      Les écarts : franchement je ne vois pas trop quand. Parfois un ou deux bonbons si mon fils m’en donne. L’été il m’arrive de prendre une fois ou deux un cornet de glace mais je choisis plutôt sorbet que crème. Bref es écarts c’est pas mon truc car je crois que les écarts entrainent… es écarts… Hélas!

      Merci pour le compliment.

      Je vous encourage vraiment à appliquer le principe de « mise en action de sa volonté », franchement même si c’est des contraintes perso passer du 40-42 au 36 ça a changé ma vie du tout au tout! Je suis même mieux à 36 ans que quand j’en avais 20…

      Bonne soirée

  2. Bonjour,
    Pouvez-vous me dire où je peux trouver votre e-book car je ne le vois pas… Mais je ne sais pas ce qu’est un widget. Prenez-vous tout le temps des barres protéinés??

    Merci
    Alyse

Laissez un commentaire