Le jour où j’ai (enfin) fait réaliser mon thème astral …

Faire réaliser son thème astral

Comme tout le monde, il y a des jours où je me sens connectée à « l’au-delà »… Comme tout le monde, parfois je ne crois plus à ces « bêtises d’astrologie »… Comme tout le monde, il m’arrive de sourire en coin et de lever les yeux au ciel quand on me parle de l’influence de la position des planètes sur « ma vie ». Comme tout le monde, je suis parfois crédule… Pourtant voilà, comme tout un chacun, j’ai ressenti – il y a peu – le besoin impérieux de faire réaliser mon thème astral moi aussi !

Un cheminement logique

Cela n’est pas venu d’un seul coup. Je ne me suis pas levée en me disant « ça y est c’est le jour J! » Je n’y avais même jamais songé avant… J’avais tout de même lu celui d’un type avec qui j’étais vaguement sortie il y a des lustres… J’avais trouvé cela plutôt barbant et chiant. Bref… C’est en faisant analyser mon rêve récurrent par un psy américain que l’occasion – trop belle pour être manquée – s’est présentée spontanément. Un cheminement logique dans une période où je cherche à mieux me connaître moi-même (en toute modestie lol).

Nouvel ordre …

Et là je me suis dit : « Ok, on y va ! » Je suis donc allée chercher l’heure exacte de ma naissance dans mes papiers tout bien rangés grâce à la Méthode Marie Kondo (dont je vous parlerai bientôt). J’ai mis la main sur le fameux Carnet de santé en moins d’une minute. Ce qui a littéralement scié mon mari en deux ! D’habitude, je mets des heures à mettre la main sur ce que je cherche (surtout quand il s’agit de paperasses…) « Quelque chose se passe en ce moment! » a-t-il constaté, l’air songeur et dubitatif… Eh oui ! Quelque chose se passe spirituellement dans ma vie ! D’où ce Nouvel ordre. « That’s a New order day, honey ! »

theme-astral
Uccle (Belgique), plafond peint (photo personnelle)

Rêve récurrent et grands changements

Je l’ai expliqué ici, je fais un rêve récurrent et je tente d’avancer dans sa compréhension. Ce rêve se présente à une période de ma vie où j’ai initié un véritable changement. Pleine d’ambitions nouvelles, de certitudes nouvelles et dotée d’une confiance en moi toute neuve, je viens de monter ma – nouvelle donc – maison d’édition. Je dis « nouvelle » car pendant 5 ans j’ai géré la petite activité qu’il restait de celle montée par mon mari en 2010. Une expérience mitigée mais qui m’a tout de même permis d’éditer une bonne dizaine de mes livres plus deux auteurs. Plutôt que de continuer avec le même nom et la même activité, j’ai posé les bases de cette nouvelle maison d’édition, bilingue cette fois, qui va éditer des livres en français et en anglais, sur le segment du développement personnel. Il y aura les miens et d’autres.

Un décalage à comprendre

Longue introduction pour en venir à ma « rencontre » avec Jon, psy de son état, intéressé par les vies antérieures et l’astrologie, qui m’a éclairée sur mon rêve et avec qui je pense débuter une « guidance ». Pour l’heure, il m’a gentiment proposé de se pencher sur mon thème astral en pensant que cela m’aiderait à y voir plus clair sur cette grande question qui emplit ma vie à l’heure actuelle : Mais que fais-je ici à la campagne avec ma famille alors que je me sens si parisienne ? Et pourquoi tous ces rêves de rocs, de canyons et de grands espaces alors que, justement, tout l’espace naturel je l’ai ? D’où vient le décalage ressenti entre ce que je suis profondément et ce que je fais ici chaque jour (me plaindre surtout).

Mon thème astral au premier coup d’œil

Au premier coup d’œil, c’est en anglais ! Et c’est long ! 21 pages ! Bien que quasi bilingue (car travaillant avec des compositeurs américains), il y a des mots plus ésotériques que d’autres qui ne me parlent pas, mais alors pas du tout… J’ouvre Google Trad, forcément ! Première phrase qui me tape dans l’oeil : « Votre film favori pourrait bien être The Sound of Music ». Flash back en 1989 lors de mon entrée en seconde. La prof de français nous demande d’écrire sur notre fiche quel est notre film favori. Sans trop savoir pourquoi (peut-être pour en mettre « plein la vue » car je reviens des USA où j’ai vu ce film en boucle dans une chambre de Motel pendant que mes parents visitaient la première maison d’Elvis, pas Graceland, celle d’avant… ), je note : « Film préféré : The Sound of Music ». Quelques années plus tard quand je le revois j’ai un peu honte … Verts pâturages, famille idyllique qui pousse la chansonnette dans des champs » de grâce »… Monde des Bisounours, quand tu nous tiens !Et voilà que mon thème astral confirme la chose : je suis (en partie) faite pour vivre dans une comédie musicale familiale kitschos au possible, au vert ! Seigneur, que t’ai-je donc fait ? Demain j’irai à La Briarde (la jardinerie du coin) m’acheter des gros sabots en plastique vert décorés de marguerites comme en portent les gens du coin… Alors peut-être, je me sentirai mieux…

Musical attitude…

Second point qui a piqué ma curiosité : mon idéal serait une petite maison très bien rangée, au calme, où exercer mes dons de maternage à côté de mes dons musicaux… Mais voilà, serais (au fond de moi) prête à sacrifier ma (laborieuse) carrière artistique à mes enfants ! Heureusement la suite ne m’en demande pas autant… Puis la répétition s’empare de mon champ de lecture Toutes les 5 lignes environ on me rappelle que je suis aussi faite pour la « Musical artistry ». Toutes les 5 lignes on en rajoute une couche  : « Vous êtes une auteur-compositeur qui s’ignore » (ah non là je ne suis pas d’accord j’ai déjà 3 albums à mon actif moi Monsieur !) et encore « You are likely to be musical » Danse, poésie, musique, écriture. Jusqu’ici je m’y retrouve. Une phrase retient mon attention plus que les autres (et je pense que je vais la repiquer pour me décrire sur mes réseaux sociaux) : « Sensitive with an inclination for artistic pursuits and refined surroundings »… Comprenez par là que j’aime tout ce qui est artistique et raffiné ! En résumé…

Quelques points « saillants »

J’ai une attitude positive naturelle et je relève de la « bascule » (seesaw), c’est à dire que j’arrive à voir du bon dans le positif comme dans le négatif. Je sais me laisser challenger par le positif comme par l’adversité. J’ai un sens du devoir très développé probablement dû à une influence paternelle plutôt sérieuse et solide dans mes premières années (bah oui papa, t’es comme ça ! C’est ce qu’il dit le Monsieur!) Cela me permettrait de ne pas claquer la porte dans le nez de quelqu’un sans chercher, auparavant, à savoir et à comprendre ce qu’il vit (le fameux vécu dont je parle dans mon livre Primitive Approach, celui dont je suis le plus fière). J’arrive à mener tellement de projets à bien que cela susciterait la jalousie voir la haine de la part des autres et que j’en souffrirais profondément (cela expliquerait alors pourquoi à chaque fois que je passe à la télé ou à la radio j’ai 10 amis Facebook qui se barrent ! C’est la faute aux planètes, my friends !)

Contre l’injustice sociale

Mon thème astral montre (si on n’avait pas compris) qu’il me faut un métier à la fois artistique et qui contribue à donner du bonheur à l’autre et à gommer l’injustice sociale. D’où mes études de Sophrologie, peut-être. Mon souci est que je suis une guérisseuse blessée elle-même dans le sens où je tolère mal l’imperfection. Ce que je fais pour aider l’autre n’a aucune valeur à mes yeux s’il n’est pas la Perfection incarnée. Du coup je perds rapidement l’Appel… Très spirituelle, je rêve de liberté tout en voulant fonder la famille droite et intègre idéale. La spiritualité est donc mon échappatoire.

Ne sait pas voir les succès

Dans mes rêves d’altruisme et de grandeur, je suis incapable de considérer mes petits et grands succès comme tels. Dommage. Il faudrait que je sois en plein accord avec mes sentiments quand ils se présentent, cela m’aiderait à avoir confiance en eux. La force qui sommeille en moi est complexe car double. La dualité est présente partout dans mon thème astral. En gros si j’obtiens je suis contente et si je n’obtiens pas eh bien je suis contente aussi !

Imprévisible, je fais peur aux conventionnels !

Mon thème souligne que mon envie de liberté me fait faire table rase professionnellement parlant toutes les 5 à 6 ans. Pourtant je ne détruis absolument pas ce qui a été construit (contrairement à ce que les gens croient souvent). Je m’en sers comme fondation du nouvel ordre que je donne régulièrement à ma vie. Là, je repense à ce que je vous racontais au début sur la nouvelle maison d’édition. L’ancienne lui a servi de fondation. Tout comme le rythme acquis à force de danser m’a servi à composer mes propres chansons. Faire table rase régulièrement pour faire du neuf avec du vieux fait peur aux gens conventionnels ! Ils y décèlent une « instabilité » (« Dieu que cette fille est instable, houlala j’ai mal ! « ) là où en fait il n’y a qu’un grand désir d’Onction fraîche. Mais ça, ma vieille, l’Onction, faut être « such a spiritual girl » pour saisir sa portée, tu piges ? Mon mode de vie collerait ainsi des angoisses à certaines professions bien installées comme les « fonctionnaires » mais aussi à tous ceux qui ont sans cesse peur de manquer (et qui remplissent leur frigo et leur cave en cas de guerre imminente…)

Une capacité à créer et à concrétiser depuis une simple image

Mon thème astral insiste sur combien je suis chanceuse dans cette vie : je sais créer en partant d’une simple idée. Si j’ai une mélodie dans la tête j’en ferai un disque, si j’en ai plus de 5 j’en ferai un album. J’ai une facilité à mentaliser et à rendre les choses concrètes. En gros j’ai l’aptitude pour transformer mes rêves en réalité. Je pense par la fin et ça fonctionne. D’ailleurs avant même d’écrire un livre je trouve le titre et je fais faire la couverture. Hélas on m’en veut pour cette faculté à concrétiser ce que je mentalise ! Comme si j’étais « trop » chanceuse ! Sacrées planètes ! (ou sacrés cons… Allez savoir !)

Des conseils

Pour me sentir plus épanouie et plus heureuse dans cette vie, je devrais probablement apprendre à clarifier mes objectifs et à développer une vraie fraternité dans ma carrière artistique (parfois des choses m’échappent…)

Conclusion

Je vais lire et relire ce rapport en espérant y trouver quelques voies d’amélioration. Je suis plutôt d’accord avec tout ce qui y est décrit. Je suis comme ça à 95% ! Faire rédiger son thème astral est une expérience complexe, constructive et enrichissante. Je vous la recommande !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Laissez un commentaire